Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

James Cook

« James Cook » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
James Cook est un explorateur anglais.

Naissance et enfance

Il est né en 1728 à Marton dans le Yorkshire en Grande Bretagne et meurt en 1779. Dès l’adolescence, il se passionne pour la mer. Il commence par vendre des rubans et de la marchandise mais n'est pas un très bon vendeur. Le jeune James Cook lit avec passion les traités d’astronomie, de géographie et de mathématiques. Il aime visiter les ports de son Yorkshire natal pour faire parler les marins.

Sa carrière d'explorateur

Il devient mousse sur un bateau transportant du charbon. Après en être devenu le patron, il rejoint la Royal Navy en 1755. Après la guerre de 7 ans de 1756 à 1763 entre la Grande Bretagne et la Prusse contre la France, sa carrière d’explorateur commence en 1768 pour effectuer une mission scientifique dans le Pacifique. Dans la Royal Navy, lorsqu’éclate la guerre de 7 ans, il dessine des cartes du fleuve Saint-Laurent. Ses relevés sont tellement justes que l’Amirauté le nomme Ingénieur chargé des recherches astronomiques. Il est envoyé dans le Pacifique pour observer le passage de la planète Vénus devant le soleil. Il fait si bien ce travail qu’il est remarqué par un Amiral qui le fait nommer officier de marine. On dit de lui que c´est un esprit éclairé (qui par ses connaissances est critique), un véritable homme de sciences qui sait utiliser ses connaissances mathématiques et astronomiques.

Voyages

James Cook a été choisi pour mener une mission scientifique avec des astronomes.

Sa mission scientifique dans le Pacifique consiste à aller observer de Tahiti le passage de la planète Vénus devant le soleil. Cook devra aussi explorer la zone alors presque inconnue du Pacifique sud. Il utilise l'Endeavour comme bateau. Il passe par le Cap Horn en janvier 1769 et atteint rapidement l'archipel de Tahiti que Bougainville vient de quitter. Alors que les savants installent leurs observatoires en deux points de l'île, Cook dresse par précaution un fortin. Allant ensuite vers l´ouest le long du quarantième parallèle, il passe par la Tasmanie (état de l’Australie actuelle) et remonte vers le nord pour arriver en Nouvelle-Hollande, un continent dont on ne connaît pas bien les contours. Il découvre une baie propice au mouillage (emplacement où un navire ancre) et la nomme Botany Bay. Cook échoue dans l'estuaire d'une rivière baptisée l'Endeavour comme son bateau. Sa seconde mission était d'en finir avec le mythe de la terre Australe auquel il ne croyait plus depuis longtemps. Ayant été séparé de l’Adventure, par une tempête, il se met à sa recherche. Au bout de trois mois, il renonce et gagne la Nouvelle-Hollande où il retrouve avec soulagement l´Adventure, son bateau perdu, dans le détroit de Cook. Ils reviennent bientôt à Tahiti. Il ne perd que cinq hommes durant la traversée du Pacifique vers les Iles du vent. En mars 1770, l'Endeavour prend le chemin du retour par l'ouest. Il explore la côte orientale de la Nouvelle-Hollande, devenue aujourd´hui l'Australie.

Mort

James cook est mort le 14 février en 1779 pendant son troisième voyage. Ce 14 février 1779, alors qu'il essaye de revenir avec ses hommes sur son navire le Resolution qui l'attend aux îles Sandwich (Hawaï), le capitaine James Cook est tué puis dévoré par les indigènes, choqués que leur invité n'ait pas respecté leur culture.

Sources

• Lanni, Dominique. Sur les traces des explorateurs du XVIIIe siècle. Gallimard Jeunesse, mai 2007. Gallimar Jeunesse, p. 57-67

• Amundsen, De pytheas. Les grand explorateurs. Autrement, 2002. Junior, p. 41-43

• Duroselle, Geneviève. Célèbres au méconnu les explorateurs de notre planète. Hatier, 1990. Le grenier des merveilles. p. 57-106

• Pouget, Anne/Dutrait, Vincent. Les explorateurs. Casterman, 2012. Docu BD c'est leur histoire p. 33-45

• Fauchet, Francoise. Explorateurs et aventuriers. Nathan. 1996. Les clés de la connaissance, p. 60-61

• Taillemite, Étienne. Les découvreurs du Pacifique. Les découvreurs du Pacifique. 2004. Découvertes Gallimard.

Wikiboo Outils personnels