Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Révolution française

« Révolution française » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Louis XVI

La Révolution française est un ensemble de bouleversements et d'événements qui ont conduit, en France, à l'abolition de la monarchie absolue et à l'instauration de la république qui marque la fin de la période des Temps Modernes.

La Révolution française est un grand tournant dans l'histoire de la France.

L'histoire de la Révolution française

La fin de l’Ancien Régime

La France, à la fin du XVIIIe siècle, est fort troublée. La monarchie et les privilèges sont abolis pour laisser place à la République, et plus tard à l’Empire.

Les paysans écrasés par les impôts

Le Tiers-État écrasé par la Noblesse et le Clergé

En 1789, le pays est ruiné après de nombreuses campagnes militaires. Le quart du revenu annuel d’un citoyen est versé à l’état pour compenser la dette.1 Ajoutez à cela un hiver extrêmement rigoureux et l’interruption des filatures et commerces de coton. C’est la misère dans tout le royaume.

Les paysans payent tous les impôts car les nobles sont plus puissants et religieux donc ils font confiance au clergé qui ne paye donc pas d'impôts.

La réunion des trois États généraux et le Serment du Jeu de Paume

Le roi commence à s'apercevoir que les paysans en ont marre et il redoute une révolte, il réunit les États généraux le 5 mai 1789 . Les paysans expriment leur colère mais ne sont pas écoutés. Le roi fait passer des cahiers de doléance, mais l'Église et la Noblesse ont toujours le dessus.

Alors le 20 juin 1789, dans la salle du serment du jeu de paume, il se déclare Assemblée nationale !

Le Tiers-État se réveille

La révolution a commencé !

La pauvreté et la faim poussent le peuple à la révolte. Dans les campagnes, les paysans se soulèvent contre leurs seigneurs et brûlent les châteaux suite à d’«étranges rumeurs».2

Prise de la Bastille

Prise de la Bastille

A Paris, le peuple se révolte et prend la Bastille le 14 juillet. C’est la révolution.

Abolition des privilèges

Le 4 août, les députés de l’Assemblée nationale votent l’abolition des privilèges, effrayés par les événements qui viennent de se produire.3

Le 26 août, les droits de l’homme sont imposés au roi qui est contraint de les accepter.

Sources

1 D'après le Registre des Baptêmes-Mariages-Sépultures de la Commune de Mars, 1789, [en ligne], consulté le 23 mars 2015. URL: http://icp.ge.ch/po/cliotexte.

2 D'après l’article encyclopédique de Jean TULARD, «GRANDE PEUR (1789)», Encyclopædia Universalis, [en ligne], consulté le 23 mars 2015. URL: http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-peur/.

3 D'après Histoire 8e, Paris: Nathan, 2011, p. 70.

La fuite du roi à Varennes

Au début, les paysans font confiance au roi, et ne pensent pas lui couper la tête jusqu'au jour de la Fuite à Varennes (lien vers Wikipedia).

Ils voient là une véritable trahison et décident de couper la tête au roi.

La politique de la Terreur

La politique de la Terreur est une période très controversée de la Révolution française qui débute en juin 1793 et se termine en juillet 1794.

Quand commence la Terreur ?

Tout commence en 1792. Louis XVI doit être jugé, deux groupes vont alors s’affronter. Il y a les Girondins1 et les Montagnards2. Les Girondins ne veulent pas condamner le roi à mort, tandis que leurs opposants, les Montagnards, veulent l'exécuter sur la place publique.

En dehors de la France, tout n’est pas rose non plus. Tandis qu’une guerre civile est prête à éclater, les monarchies européennes, apprenant une possible condamnation de Louis XVI, se sentent menacées. Elles mettent tout en œuvre pour faire taire la Révolution.

La France est donc menacée par 2 guerres

  • La guerre civile
  • La guerre avec les autres pays

La France est en guerre, c’est là que les Montagnards interviennent. Ils décident de prendre les choses en main. Robespierre, qui dirige les Montagnards, écarte les Girondins et se hisse à la tête du pays. Il devient un homme tyrannique.

Pendant une année, tout ceux qui s'opposent aux Montagnards sont arrêtés et exécutés.

Les Montagnards sont partis avec de bonnes intentions, en essayant de protéger la Révolution, mais ils se sont perdus en route, en devenant trop exigeants et assoiffés de pouvoir.

Lexique :

1 Des députés républicains et modérés. Beaucoup sont originaires de la Gironde; tiré de: Histoire 8e, Paris: Nathan, 2011, p. 76.

2 Députés républicains favorables à l’égalité sociale. Ils siègent eux sur les gradins les plus hauts de l’Assemblée: «La montagne»; tiré de: Histoire 8e, Paris: Nathan, 2011, p. 76.

Napoléon Ier et l’Empire

Napoléon est né le 15 août 1769 à Ajaccio. Après une brillante carrière dans l’armée, il devient général dans les armées françaises et rentre en France.

Après le coup d’état du 18 brumaire, il parvient au pouvoir et devient Premier consul. En cinq ans, il reconstruit l’administration, l’économie et les finances et «établit la paix à l'intérieur et à l'extérieur; les Français, d'abord réticents, se rallient à sa personne jusqu'à en faire un nouveau monarque, un empereur, un "roi du peuple".»1

Le 2 décembre 1804, Napoléon est couronné empereur à Paris. Cet événement marque toute l’Europe.2 Le nouvel Empereur confie à sa femme, Joséphine, le soin de ramener à sa cause toute la haute société. Selon la marquise de La Tour de Pin, «le général Bonaparte souhaitait avant toute chose amener la fin des maux de la Révolution, etc. […] La tâche n’a guère été difficile, car toutes [les dames de la cour de Louis XVI] se sont précipitées vers le pouvoir naissant.»3

1 D’après de l’article «Premier Empire» de l’encyclopédie Larousse, [en ligne], consulté le 23 mars 2015. URL: www.Larousse.fr.

2 D’après «Les éléments clés de l’histoire de France», sous la direction de Jules BONNET, Le Point.fr avec Historia [en ligne], consulté le 23 mars 2015. URL: http://www.lepoint.fr/histoire/evenements/le-sacre-de-napoleon-2-decembre-1804-09-08-2013-1712662_1616.php.

3 D’après la marquise de La Tour du Pin, ancienne dame du palais de Marie-Antoinette, Mémoire d’une femme de cinquante ans, 1820, [en ligne], consulté le 23 mars 2015. URL: http://icp.ge.ch/po/cliotexte.

Les grandes dates

Wikiboo Outils personnels