Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Monarchie de Juillet

« Monarchie de Juillet » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Lar1 court 001z.jpg
La Monarchie de Juillet est un système politique installé en France de 1830 à 1848.

Causes

La Monarchie de Juillet est mise en place le 9 août 1830 après les journées révolutionnaires des 27, 28 et 29 juillet 1830 appelées aussi Trois Glorieuses. Elles ont suivi la publication des quatre ordonnances préparées et signées par Charles X. Ces quatre règlements suppriment la liberté de presse et le droit de vote. Le peuple se révolte donc contre le roi et la bourgeoisie. Ce nouveau système devient une monarchie constitutionnelle.

Acteurs

Des Trois Glorieuses

Après l’apparition des quatre ordonnances, les journalistes sont affectés. Ils se réunissent aux journaux Le National et Le Constitutionnel pour écrire des protestations contre le gouvernement du roi. Après la publication de ces réclamations, les étudiants, les ouvriers, les républicains et les insurgés se révoltent aussi. Ils construisent des barricades le long de Paris. Le roi envoie la police et la gendarmerie aux imprimeries et aux barricades pour combattre les révolutionnaires.
Louis Philippe, "Roi des Français" avec la main sur la Charte de 1830.

De la Monarchie

Les révolutionnaires gagnent la bataille. Cependant, la bourgeoisie n’accepte pas son échec et remet un roi sur le trône sachant que le peuple veut la République. Le politique et historien Adolphe Thiers, au nom du peuple, exige la nomination comme roi du duc d'Orléans, car il leur propose des solutions aux problèmes. Le 7 août, le duc d’Orléans promet de respecter les demandes du peuple. Il est proclamé « Roi des Français » sous le nom de Louis-Philippe Ier.

« Les Institutions»

La Monarchie de Juillet est établie sur un accord, appelé Charte entre la royauté et le peuple. La Charte de 1830 dit que :

  • Louis-Philippe Ier ne porte plus le nom de roi de France mais « Roi des Français »
  • La religion catholique n’est plus une religion obligatoire, au contraire de l’époque où régnait Charles X.Le roi doit enlever le drapeau blanc et rétablir le drapeau tricolore.
  • La censure de la presse est supprimée et le droit de vote autorisé à nouveau.

Louis-Philippe Ier crée un nouveau système électoral dans lequel la personne qui veut avoir le droit de vote doit payer de 200 à 300 francs et de 500 à 1000 francs pour être élu. Ce système aide à nouveau la bourgeoisie car il réduit la chance qu’un ouvrier, un étudiant, un paysan… soit élu.

Conséquences

Sous la Monarchie de Juillet la France se développe au niveau économique. Les moyens de transport se modernisent et s’améliorent, de même que l’agriculture grâce aux engrais et les prairies artificielles. La métallurgie se développe aussi. Cette monarchie donne aussi naissance au libéralisme. Par contre, cela crée plus d’inégalités sociales. Après l’autorisation du droit de vote, les jeunes réclament et se révoltent pour les droits politiques réservés uniquement aux plus riches. Des guerres ont donc lieu à Paris et à Lyon.

Sa chute

Après les mauvaises récoltes de 1845 et 1846, des révoltes à cause de la faim ont lieu dans tout le royaume. Le chômage augmente et la France tombe dans une crise industrielle et une crise financière qui touche principalement la bourgeoisie. Le 22 février 1848, le peuple parisien se révolte contre le roi. Le 24 février Louis-Philippe est obligé de laisser son trône. La République est à nouveau proclamée, c’est donc la fin de la Monarchie de Juillet. Ce nouveau gouvernement établit le suffrage universel masculin, supprime l’esclavage et la peine de mort. Il donne aussi du travail aux ouvriers chômeurs. Par contre, le pouvoir économique et politique reste encore dans les mains des bourgeois. La France révolutionnaire s’affronte donc contre la bourgeoisie dans une guerre civile qui dure trois jours.

Références

Delobbe,Karine, La France au XIX ème siecle, 1998, Bonjour l’Histoire, pages 4 et 5

Geoffrey, La Monarchie de Juillet (1830-1848) [en ligne], Geoffrey Histoire, [consulté le 3 février 2016], <http://geoffreyhistoire.pagesperso-orange.fr/monarchiejuillet.html

Larousse en ligne, monarchie de Juillet [en ligne], Encyclopédie, [consulté le 23 février 2016]<http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/monarchie_de_Juillet/126252

Mengus, Alain, Monarchie de Juillet et démocratie [en ligne], Monarchie de Juillet, 8 février 2002, [consulté le 26 février 2016]<http://monarchiedejuillet.free.fr/v

Wikiboo Outils personnels