Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Effort physique

« Effort physique » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher

Fonctionnements des organes

Tous les organes, même les muscles, prélèvent dans le sang les nutriments (glucose) et le dioxygène (O2) dont ils ont besoin pour fonctionner. Ils utilisent ces éléments chimiques pour réaliser une réaction chimique et produire de l'énergie. Ils produisent alors des déchets, dont le dioxyde de carbone (CO2), qu’ils rejettent dans le sang. Le sang qui arrive à un organe est donc riche en O2 et en nutriments et pauvre en CO2. Il s’en  va appauvri en O2 et en nutriments et plus riche en CO2.

Les organes prélèvent par les artères le sang riche en O2. Les échanges se font grâce aux capillaires car ils sont nombreux, ils ont un petit diamètre et une paroi très fine donc facile à traverser. Une fois ces échanges faits, le sang pauvre en O2 et riche en CO2 est rejeté. Il s’en va par les veines qui vont jusqu'au coeur.

Changements dans le fonctionnement du corps lors d’un effort physique

Lors d’un effort physique le muscle à besoin de plus d’énergie donc il consomme plus d’O2 et de glucose. Puis, il rejette plus de CO2.

Lors d’un effort physique, le rythme cardiaque ou fréquence cardiaque (FC) (nombre de battements par minute mesuré par la prise de pouls) augmente pour que le sang circule plus rapidement et  apporter plus d’O2 et de glucose aux muscles.

Le rythme respiratoire ou fréquence respiratoire (FR) (nombre de cycle respiratoire par minute = 1 inspiration + 1 expiration) augmente pour oxygéner davantage le sang.

Pour savoir si la FC et la FR varient au cours de l’effort physique, il faut les mesurer avant l’effort (repos) et après l’effort puis comparer. Cette mesure dépend de la température corporelle.

Lors d’un effort, le muscle et le coeur reçoivent davantage de sang car ils sont très actifs. D’autres organes comme les reins et les intestins en reçoivent moins car ils sont moins actifs. Ils reçoivent moins de sang car les capillaires sanguins peuvent être ouverts ou fermés en fonction des besoins de chaque organe.

Les poumons se remplissent d’air riche en O2 (inspiration) et relâchent de l’air pauvre en O2 (expiration, l’air est alors riche en CO2).

Au niveau des poumons, le dioxygène passe dans le sang qui se recharge alors en dioxygène avant d’être emmené vers les autres organes de l’organisme.

Le coeur est une pompe, c’est-à-dire que c’est un muscle qui se contracte pour propulser le sang dans les vaisseaux sanguins et faire que le sang et le glucose circuler jusqu’aux organes. Le coeur est divisé en deux parties: la partie gauche du coeur qui transporte du sang riche en dioxygène et  la partie droite qui transporte du sang pauvre en dioxygène.

Les artères sont des vaisseaux qui conduisent le sang du coeur vers un organe. Les veines sont des vaisseaux qui conduisent le sang des organes vers le coeur.

Limites de l’organisme lors d’un effort

L’organisme humain à des limites à la pratique sportive: FC max, FR max, et VO2 max.

VO2 max est  le volume maximal d’O2 consommé lors d’un effort d’intensité fort. C’est un limite de l’organisme.

L’entraînement sportif permet d’améliorer ces limites: il aide à augmenter le VO2 max ce qui permet d’effectuer un effort plus intense avant que FC et FR n’atteignent leurs valeurs maximales.

Blessures

Faire un échauffement complet aude à limiter le risque de blessures.

Les types de blessures peuvent être des fractures, entorse, tendinites, déchirures des ligaments, déchirures musculaires, luxations des articulations...

Sources

Gillot, Mariot. Boissons dites "énergisantes" : faut-il en boire ? Le monde des ados, 06/11/2013, 307, p.8

Lacrampe, Corine. Sport : la bio attitude. Science & nature, 12/2001, 105, p.78-83

Williams, Patrick. Sport : jusqu'où repousser les limites du corps ? Philosophie magazine 07/08/2009, 031, p.47

Wikiboo Outils personnels