Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Villes fortifiées Moyen Âge

« Villes fortifiées Moyen Âge » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher

Forme de la ville

Au Moyen Âge, construire une fortification durait dix ou vingt ans et coûtait chère. Jusqu'au Ve siècle, on construit des fortifications en bois. Plus tard, on utilise la pierre pour que ce soit plus solide et surtout pour ne pas que cela prenne feu.

Pour les édifier, Il faut engager des maçons et des équipes d'ouvriers et utiliser la force des bras pour construire. Il y a peu de machines et les murs peuvent mesurer près de 12 mètres de hauteur !

Les villes médiévales sont protégées par des douves. Les fortifications restreignent la taille de la ville et les maisons sont très souvent amassées ensemble.

Les personnes qui gardent les fortification s'appellent les hommes de guet ou guetteurs.

Avila

Fondation

Avila est une ville médiévale espagnole en Castille-Léon (région espagnole) fondée au XIème siècle pour protéger les territoires espagnols contre les Maures, ses ennemis. Les murailles datent de 1090 mais l‘essentiel a été reconstruit au cours du Xlle siècle.

Architecture

Elle se trouve à environ 1100 mètres d’altitude, elle est la plus haute capitale provinciale espagnole. Les remparts d’Avila sont constituées d'énormes murs qui ont une circonférence (équivalent du périmètre d’un cercle) de 2,5 km, 88 tours et 9 portes qui ont un état de conservation excellent. Les portes plus anciennes sont la Puerta San Vicente et la Puerta del Alcázar.

Histoire

Les premiers habitants d’Avila sont les Bétons qui l’appellent Óbila. Après eux, les romains la peuplent et l’appellent Abela, ils créent des vestiges très importants. Au VIème siècle les Wisigoths l’ont conquis. En 740 et 742, Alfonso Ier (premier roi de Portugal) prend la ville et détruit les défenses. Au XIème, Alfonso VI (roi de Léon), commande à Raymonde de Bourgogne, un chevalier français, de repeupler Abela, de construire des fortifications et de la rappeler Avila.

Murailles

Pendant cinq siècles, une grande partie de l’Espagne ne connaît que la guerre. Dans ces temps d'insécurité, les villes sont dotées d'impressionnantes fortifications.Celles d’Avila sont l'oeuvre d’un chevalier français venu chercher fortune en guerroyant, comme le faisaient alors les cadets des familles. Ayant épousé la fille du roi, il se fit confier la ville d’Avila.

Bruges

Bruges  se situe au nord de la Belgique et est entourée par un fleuve appelé le Reye. Ce fleuve protégeait la ville. Bruges est apparu il y a 2000 ans et se développe au début du Moyen Âge.  Les premières zones habitées se situent au long de la rivière Reye.

Baudoin, le comte de Flandre y construit une forteresse. Par la suite, pour les besoins de ceux de la forteresse, des marchands commencent à arriver près du pont du château ; ensuite des aubergistes construisent des maisons une ville se crée, entourée de fortifications érigées entre le XIIIe et le XVe siècles.

Le beffroi est un monument qui représente la ville de Bruges. C'est une haute tour médiévale sur la Grande Place.  Elle était construite en bois en 1240. Elle n'a pas résisté à un incendie causé par la foudre, en 1280. Alors, un nouveau beffroi est construit en pierre.  Ce beffroi protégeait la ville. Du haut du monument, les guetteurs surveillaient l’extérieur des fortifications.

C’est au XVe siècle que la ville, grâce de ses échanges commerciaux et culturels, devient un centre d’art flamand.

Dubrovnik

Dubrovnik se situe au Sud de la Croatie, c’est une ville touristique de bord de mer, qui possède des vestiges importants du Moyen Âge, et surtout de belles fortifications.

Les fortifications de Dubrovnik commencent au VIIIe siècle mais la majorité des constructions sont entreprises dans la seconde moitié  du XVe siècle et au XVIe siècle .

Les murs entourent la ville de manière polygonale. La muraille mesure 1940 mètres, à certains endroits les murs atteignent 22 mètres de hauteur. Du côté de la mer, l'épaisseur des murs est de 1,5 à 3 mètre et du côté terrestre de 4 à 6 mètres.

La courtine ( qui correspond au mur de protection principal) a 14 tours quadrangulaires et deux tours circulaires.

La ville à 4 entrées, du côté terrestre les portes principales sont la porte de Pile, la porte de Buze, la porte de Ploče. Sur la porte Pile, on trouve  une sculpture en pierre de Saint Blaise, un pont de pierre et un  pont-levis en bois, qui était soulevé chaque nuit pendant tout le Moyen Âge. Il y a finalement la porte San juan qui amène encore aujourd’hui au port de la ville.

Carcassonne

La ville fortifiée est dans le département de l'Aude au sud de la France. Elles possède des fortifications importantes avec de nombreuses tours et 3 km de remparts. On peut faire une promenade autour de la cité par les chemins en bois.

Depuis l'antiquité, des fortifications ont été construites sur la colline où est aujourd’hui située Carcassonne. Sous sa forme actuelle, c’est un exemple remarquable de cité médiévale fortifiée équipé d’un énorme système défensif entourant le château.

Sienne

(images prise de site italia http://www.italia.it/it/idee-di-viaggio/siti-unesco/siena-il-centro-storico.html Juillet 2018)

Sienne, ville de Toscane au centre de l’Italie, a le visage du Moyen Âge, et en particulier du XIIIe siècle. Elle se situe en hauteur (pour se protéger), sur trois collines et elle a la forme d'un Y. Lorsqu'elle apparaît au loin, son dôme et l'aérienne Torre del Mangia sont visibles, et d'autres innombrables tours.

Tout au long des siècles, les Siennois ont conservé l'aspect gothique de leur ville, acquise entre le XIIe et le XVe siècle. La ville entière de Sienne, construite autour de la Piazza del Campo, a été conçue comme une œuvre d'art qui se fond dans le paysage environnant.

Les Mura di Siena sont le nom italien des fortifications, remparts, tours et bastions, qui ceinturent la cité médiévale de Sienne sur son promontoire collinaire. Elles permettent l'accès à la cité par plusieurs portes défensives. Édifiées entre les XIIIe et XIVe siècles, elles sont percées de nombreuses portes donnant et contrôlant les accès à la cité historique.

Elles furent complétées dans la seconde moitié du XVIe siècle par le forte Santa Barbara des Médicis. La modernisation de toutes les fortifications fut cependant si coûteuse qu'en 1544, la ville fit banqueroute en tentant de financer les travaux.

L'ensemble regroupant aujourd'hui les remparts et les bois qui y montent est appelé Parco delle Mura.

York

La ville de York se situe dans le nord de Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre. Le surnom de cette ville est <<Capital of the North>>, ce qui veut dire la Capitale du Nord. C’est une des villes les plus visitées en Angleterre grâce à ses vestiges médiévaux.

Au temps médiéval pour entrer dans la ville de York, on devait obtenir une autorisation du seigneur et payer une taxe.

Les remparts et de nombreux souvenirs de l'époque des chevaliers comme les étroites ruelles, les maisons à colombages et surtout l’immense cathédrale gothique York Minster, dédiée à Saint Pierre sont toujours présents dans la ville.

Un des châteaux de York existe encore, il est maintenant un musée nommé ”York castle museum” (musée du château de York). Son histoire est passionnante.

Les habitants de York étaient très rusés, ils ont établi un système ingénieux afin de pouvoir défendre leur ville. York se situe sur le confluent de deux rivières: le Foss et l’Ouse. Le Foss rejoint l’Ouse près du pont Skeldergate. Au temps médiévaux, l’Ouse fit de York un centre important de commerce. La rivière Foss était une partie essentielle des défenses de la ville car elle formait un marais et un immense étang appelé le <<bassin de poissons du roi>>. L'étang était si difficile à pénétrer qu’aucun mur était nécessaire entre la tour rouge et le Postern de Layerthorpe.

source

York

  • ville de york (england) ospalh - Flickr Creative Commons , [consulté le 2 mars 2018]

<http://www.villes.co/royaume-uni/ville_york_YO1.htmlv

  • Louis Cognard (avec M. V.), York deux milles ans à l’abri de ses remparts, le parisien, date de parution: 4 août 2017 à 18:01, [consulté le 2 mars 2018] <http://www.leparisien.fr/vie-quotidienne/tourisme/york-deux-mille-ans-a-l-abri-de-ses-remparts-04-08-2017-7174437.php
  • York museum, history of York,[consulté le 2 mars 2018], <http://www.historyofyork.org.uk/themes/york-castle/the-medieval-castle
  • Medieval fortifications York, the victorian web, [consulté le 2 mars 2018], parution le 9 janvier 2006 <http://www.victorianweb.org/places/cities/york/7.html
  • Source Atlas de casterman  brigitte coppin 2001
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE : conservateur de la bibliothèque de l'École française de Roma
  • historic center of siena unesco https://whc.unesco.org/en/list/717 3 decembre 2009 auteur inconnu
  • https://www.gralon.net/articles/voyages-et-tourisme/sejour/article-sienne---une-cite-medievale-en-toscane-4592.htm  Audrey 2001 date de consultacion 17 avril 2018
  • Avila:
    • Espagne-facile.com.Découvrez Ávila en espagne [en ligne]. Espagne-facile.com [consulté le 01/03/2018] <<https://www.espagne-facile.com/avila-espagne/1396/ >>
    • Monnuage.fr.Muraille d/’Avila [en ligne]. Monnuage.fr [consulté le 01/03/2018 à 10:37am] << https://www.monnuage.fr/point-d-interet/muraille-davila-a32975 >>
    • Avila.com.L’histoire d’Avila - Quelques repères historiques pour situer Avila dans le monde [en ligne]. Avila.com [Consulté le 01/03/2018] <<http://www.avila.com/fr/guide_avila/histoire_avila>>
    • Unesco.fr.Vieille ville d’Ávila avec ses églises extra-muros [en ligne]. Unesco.org [consulté le 01/03/2018 à 10:28 am] <<http://whc.unesco.org/fr/list/348 >>
    • Spain.fr.Avila:retour au moyen age [en ligne]. Spain info [consulté le 01/03/2018] <<http://www.spain.info/fr/reportajes/avila_regreso_a_la_edad_media.html>>
Wikiboo Outils personnels