Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Henri Matisse

« Henri Matisse » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Matisse
Henri Matisse en 1933
(1869-1954), de son nom complet Henri Emile Benoit Matisse, est un peintre sculpteur et impressioniste français

Biographie

Premières années

Il naît le 31 décembre 1869 à Cateau-Cambrésis et grandit à Bohain-en-Vermandois. Son père s’occupait du commerce des grains et sa mère du rayon couleurs : peinture, tissus...

Aimant beaucoup les tissus il s’inscrit à l’École Quentin-de-la-Tour. Mais à l’époque le destin d’Henri était clair: devenir clerc de notaire.

Découverte de la peinture

Au cours d’une crise d'appendicite où il ne pouvait plus quitter sa chambre sa mère lui apporte chaque jour de la peinture, pour qu’il s’occupe. Bien qu’il connaisse cet art il en prit goût. Ce changement de route lui fit peindre "Nature morte aux livres". Malgré l’interdiction de son père, Matisse part pour Paris en 1891 avec comme objectif de passer son temps dans les ateliers comme apprenti.

Paris

Camille Joblaud, avec qui il vit, lui donne une fille en 1894. En 1896, il découvre l'impressionnisme. Au début de l’année 1898, il décide d’épouser Amélie Parayre qui lui donnera deux enfants: Pierre et Jean. Ambroise Vollard lui consacre une exposition en 1904 où il rencontre Signac avec qui il passe tout l’été. Il découvre donc le pointillisme d’où naitra “Luxe, calme et volupté”.

Occupation

1939, il apprend que la guerre est déclarée et s’enfuit à Nice. En 1941, il tombe malade et la sage-femme devient son modèle. Sa femme et sa fille furent déportés et Marguerite réussit à s’échapper du wagon. Son fils, Jean, cache des armes dans ses sculptures. Il fuit vers Nice et peint beaucoup de couleurs notamment les vitraux des églises, comme l’Arbre de vie qu’il peint dans sa maison à Vence.

Il décède en 1954.

Oeuvre

Recherche de couleurs

En 1930, Matisse voulut trouver d’autre couleurs et pour cela il voyagea beaucoup :

  • Maroc
  • Algérie
  • Séville
  • et même Tahiti !

Vingt ans après, il se souvenait encore de ses multiples couleurs. Il peignit

  • Océanie, la mer” (1946)
  • Polynésie, le ciel” (1946)
  • et “La Perruche et la sirène” (1953).

Gouache découpée

Quand Matisse découvre “la gouache découpée” cela peut paraitre normal de découper dans la couleur. Mais à l’époque, prendre des ciseaux et découper dans du papier n’était pas courant. Avec cette méthode, Matisse fabrique plusieurs tableaux :

  • Jazz, de 1943 à 1946
  • L’enterrement de Pierrot, 1943, exposé au centre Georges Pompidou à Paris
  • Le cheval, l’écuyère et le clown, 1947, exposé au centre Georges Pompidou à Paris
  • Nu bleu III, 1952, exposé au Musée Matisse à Nice

Nu bleu III

Nu bleu III est probablement l’œuvre la plus connue. Le regard devine une femme mais, en regardant de plus près, on remarque qu'elle a une forme particulière à certains endroits et on voit bien que des parties ont été découpées puis collées comme sur le genou gauche.

Signature

On peut dire que ses peintures sont facilement reconnaissables, et quelle que soit sa méthode, on reconnait l'artiste. Ses œuvres sont pleines de couleurs et de fantaisie.

Voir aussi

Wikiboo Outils personnels