Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

DRAGON BALL

« DRAGON BALL » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher

Dragon Ball (ドラゴンボール, Doragon Bōru?, litt. Dragon Ball) est une série de mangas créée par Akira Toriyama, celui-ci s'inspirant librement du roman de Wu Cheng'en La Pérégrination vers l'Ouest. Elle est publiée pour la première fois dans le magazine Weekly Shōnen Jump de 1984 à 1995 et éditée en album de 1985 à 1995 par Shūeisha. Glénat publie l'édition française depuis février 1993.

C'est chronologiquement la quatorzième histoire d'Akira Toriyama1. L'action se déroule dans un univers imaginaire ayant des ressemblances avec la Terre, The World, dans lequel se situent d'autres œuvres du même mangaka. Ainsi, l'auteur intègre parfois des personnages appartenant à une histoire différente, en signe de connivence avec le lecteur. Dragon Ball raconte le parcours de Son Goku, depuis l'enfance jusqu'à l'âge adulte. Accompagné de nombreux personnages, il cherche à plusieurs reprises les sept Dragon Balls. Il s'agit de boules de cristal magiques qui permettent, si elles sont réunies, de faire apparaître le dragon Shenron, chargé d'exaucer le souhait de celui qui prononce face à lui une formule spécifique. Tout au long de sa vie, Son Goku est amené à combattre des ennemis de plus en plus forts.

Avec plus de 230 millions d'exemplaires écoulés en 20132,3, ce shōnen est donc l'une des bandes dessinées les plus vendues à travers le monde4,5 et le deuxième manga le plus vendu au monde derrière One Piece[réf. nécessaire]. C'est aussi un titre majeur au moment de l'éclosion du manga en Europe, à la fin des années 19806. Dragon Ball s'inscrit dans la culture de masse en tant que phénomène culturel ; de nombreux films, jeux vidéo et autres produits dérivés en sont issus.

Contrairement au manga, l'anime se divise en deux parties. Celles-ci sont séparées en fonction de l'évolution du personnage principal : Dragon Ball pour la jeunesse et Dragon Ball Z pour l'âge adulte. Si la première est plus comique, la seconde, en revanche, met l'accent sur la violence physique et le développement psychologique des différents protagonistes7. Il existe trois autres anime : Dragon Ball GT qui est une suite alternative, Dragon Ball Z Kai qui se présente comme une nouvelle version animée de Dragon Ball Z, expurgée des longueurs et des passages qui ne figuraient pas dans le manga original (faisant passer le compte de 291 à 167 épisodes), et Dragon Ball Super qui est une suite directe au manga.

En 2007, les Japonais le classent « troisième meilleur manga de tous les temps » à l'occasion du dixième anniversaire du Festival d'art japonais de l'Agence des affaires Culturelles, derrière Slam Dunk et JoJo's Bizarre Adventure8. Pour le quarantième anniversaire du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, en janvier 2013, Akira Toriyama reçoit un prix honorifique après être pourtant arrivé en tête du vote des auteurs concernant le Grand prix de la ville d'Angoulême. Cela provoque une polémique lors du palmarès9,10, car l’Académie devait choisir son lauréat en tenant compte du vote.

Enfin, en France, son adaptation pour la télévision, en particulier Dragon Ball Z, suscita la controverse. La violence y fit débat, alors que le programme était diffusé aux enfants dans le Club Dorothée sur TF1, de 1988 à 1994 pour Dragon Ball et de 1990 à 1996 pour Dragon Ball Z (au Japon, la série était plus orientée vers un public adolescent). Dans une moindre mesure, la polémique se poursuivit à son arrivée sur le marché de la bande dessinée, la France ayant la particularité d'avoir d'abord connu la série télévisée11.

Wikiboo Outils personnels