Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Baudroie commune

« Baudroie commune » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Baudroie commune
La baudroie commune, souvent appelée baudroie, ou encore lotte, est un poisson de la famille des lophiidés.

Son nom scientifique est Lophius piscatorius.

Description

Le corps de la baudroie commune peut mesurer de 1,5 mètre à 2 mètres et elle peut peser de 30 à 40 kg.

Distribution, habitat

Cette espèce vit dans l'est de l'Atlantique ainsi qu'en mer Méditerranée et en mer Noire. Elle existe aussi sur les côtes de l'Islande de la Mauritanie. Les baudroies de l'Atlantique Nord sont généralement plus grands que ceux du large de l'Afrique et ils vivent à des profondeurs plus grandes.
Elle habite les fonds de sable, de graviers ou de vase, de 20 à 1 000 m de profondeur

Noms vernaculaires

D'après Émile Littré, auteur du Dictionnaire de la Langue Française, la baudroie est définie ainsi 3:
« Un des noms vulgaires de la lophie pêcheuse, poisson des côtes de France. Nom donné aussi par quelques auteurs au genre lophie.
Dans un texte cité par Du Cange, au mot baudroy, on trouve : poisson nommé par les Italiens martin-pêcheur, diable de mer, par les Marseillais baudroy, à cause de la grande ouverture de sa bouche, semblable à une bourse dite dans le pays baudrier. Baudroy et par corruption baudroie est donc l'ancien français baudrei ou baudroi, signifiant baudrier. »

Acceptations actuelles

  • Baudroie commune
  • Baudroie (ou lotte) blanche4
  • Boultous
  • Crapaud-pêcheur5
  • Diable de mer
  • Marache
  • Marimorgan
  • Saillot

La dénomination (commerciale) de lotte est ambigüe, car elle désigne par ailleurs un poisson d'eau douce, la lotte de rivière.

Mode de vie

C’est un poisson de fond surtout nocturne qui est essentiellement piscivore. Elle s'enfouit dans le sable ou la vase et attend ses proies plutôt que de les chasser. Elle agite un appendice luminescent juste au-dessus de sa bouche pour capturer ses proies. Dès qu'un poisson s'approche, elle l'aspire avant que sa bouche, tapissée de nombreuses dents pointues et recourbées en tous sens, ne se referme comme un piège.

Éléments d'anatomie

La gueule de la baudroie commune est impressionnante et même quelque peu terrifiante. Cela à cause de sa denture. En effet, les dents de la baudroie, des canines, sont pointues et aigües comme des stylets. Elles sont aussi tournées vers l’arrière afin d’interdire toute fuite à la proie happée (souvent des petits poissons) et de déglutir. De chaque côté de la mâchoire inférieure, on peut distinguer un seul rang de dents sur une certaine longueur. Puis apparaît une seconde rangée de dents plus longues et très pointues. La mâchoire supérieure comprend trois rangs de dents aigües. Les baudroies âgées ont certaines dents usées ou cassées. La denture de la baudroie sert uniquement à retenir les proies. Les dents ne sont pas utilisées pour broyer. La baudroie possède également des dents au fond de sa cavité buccale. Elles sont moins longues mais tout aussi pointues. La mâchoire inférieure est fixe. C’est la mâchoire supérieure qui s’ouvre (vers le haut). Une fois morte, la gueule de certaines baudroies s’ouvre totalement et c’est dans cette position que la baudroie (commune) apparaît la plus impressionnante.

Wikiboo Outils personnels