Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

1984 (livre)

« 1984 (livre) » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher

1984 est un roman philosophique et d’anticipation publié en 1948, dans lequel Orwell dessine un monde totalitaire dans lequel Personne ne peut se rebeller, car face au « Partit ».

Résumé de 1984 de George Orwell

L’histoire se passe à Londres en 1984. Le monde est divisé en trois grandes parties (États) en guerre : Océania, l’Eurasia et l’Estasia, tous trois totalitaires, dirigés par des partis communistes qui se voulaient au départ être des représentants de libération du prolétariat. Le personnage principal, Winston Smith, travaille au Ministère de la Vérité, où il révise l’histoire pour la rendre adéquate à la version du Parti. Smith est un donc personnage lucide sur les manipulations opérées par le Parti, mais il dissimule ses opinions.

Smith décrit la société qui l’entoure : la délation généralisée, la négation du sexe et de toute sensualité, la police de la pensée et de la langue, et surtout la surveillance de Big Brother, un système de caméra, réduisent l’individu à néant et l’isolent. Mais la rencontre avec une jeune femme, Julia, le pousse à transgresser les règles du parti : ils font l’amour et rêvent à un soulèvement de la population. Trahi par un de leurs « amis » (O’ Brien), ils sont arrêtés, torturés et rééduqués. La victoire du Parti sur Smith est totale puisqu’il reniera Julia.

Analyse de 1984 de George Orwell

1984 est un roman politique dirigés contre les régimes communistes naissants au début des années 50, et à destination des lecteurs de l’Ouest.


Dans 1984, Orwell dépeint une société totalitaire absolie, la réalisation la plus extrême qu’on puisse imaginer d’un gouvernement moderne. Le titre du roman indique qu’Orwell voit une possibilité historique l’avènement d’un tel monde.

La technique est vue comme symbole de la domination politique, notamment au service de la manipulation psychologique. Big Brother est introduit dans chaque maison et appartement : spéhère publique et privée sont ainsi fusionnées. Les enfants sont élevés pour espionner et dénoncer leurs parents et la sexualité est reprimée car le désir est vu comme un témoignage de l’individualité. En sus de la manipulation mentale, le Parti exerce un contrôle physique de la population : même un tic facial peut provoquer une arrestation. Les individus effectuent tous un travail harassant pour maintenir la population dans un état de fatigue extrême, ce qui accroît leur niveau d’obéissance. La torture est également une pratique généralisée, signe que le corps appartient à l’Etat. L’histoire, de même, est contrôlée puisque le Parti réécrit les archives.

Wikiboo Outils personnels