Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Moyen Âge

« Moyen Âge » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Au Moyen Âge, la plus grande partie de la population vit à la campagne.
Le Moyen Âge est une période de l'histoire qui s'étale approximativement de l'an 500 à 1500 ap. J.-C, entre l'Antiquité et les Temps modernes.

Il a donc duré environ 1000 ans et a été un âge plutôt sombre de guerres et de querelles.

Subdivisions

Le Moyen Age désigne le plus souvent l'époque placée entre la fin de l'Empire romain (476) et la Renaissance (1450 environ). Mais, pour certains historiens, les grandes invasions barbares feraient encore partie de l'Antiquité et le XVe siècle appartiendrait déjà à l'époque moderne. Pour ces historiens-ci, le Moyen Âge s'étendrait alors de l'époque de Charlemagne à la Guerre de Cent Ans. Il ne couvrirait donc que sept siècles.

Les historiens divisent le Moyen Âge en plusieurs périodes mais, encore une fois, ils ne sont pas tous d'accord entre eux.

Traditionnellement, on le divise en deux périodes :

  • le Haut Moyen Âge (de 476 à l'an mille) : période sombre, violente, sanglante.
  • le Bas Moyen Âge (de l'an mille à 1492) : il y eu la peste noire et la Guerre de Cent Ans.

D'autres historiens, par exemple, préfèrent le subdiviser en trois :

Le Haut Moyen Âge (VeXe siècle)

En occident, les invasions commencées au IIIe siècle se poursuivent. Avec la christianisation, la fusion se réalise entre les Romains et les Barbares. En Orient, deux civilisations brillent d’un éclat exceptionnel : l’Empire byzantin et les États musulmans.

Les Beaux siècles du Moyen Âge (XIeXIIIe siècle)

L’Europe occidentale connaît un essor économique tant à la campagne que dans les villes où le commerce et l’artisanat se développent. Parallèlement aux progrès matériels, se produit un remarquable épanouissement intellectuel et artistique.

Les Temps difficiles (XIVeXVe siècle)

Famines, épidémies, guerres assombrissent la vie des Européens. L’économie, la société et l’Église connaissent des crises très graves. Quand elles s’atténuent vers 1450, l’Europe a un nouveau visage. La littérature et l’art annoncent des temps nouveaux.

Le Moyen Âge en Occident

Bg-pin.gif Les paragraphes qui suivent mériteraient d'être simplifiés. N'hésitez pas à les modifier !

On appelle Moyen Âge ou époque médiévale la longue période d'environ 1000 ans qui, en Europe, sépare la fin de l’Empire romain d’Occident (476 ap. J.-C.) de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492 (ou de la chute du royaume musulman de Grenade en Espagne, la même année).

Début du Moyen Âge

Le Moyen Âge débute par un évènement important : le sac de la ville de Rome ainsi que l’effondrement de l’Empire romain. Les assauts menés par les tribus germaniques à partir de la fin du IVe siècle ébranlèrent le pouvoir de Rome et bouleversèrent la façon de vivre dans les territoires occidentaux de l’Empire. Ces peuples comme les Goths, les Vandales ou les Lombards étaient des guerriers. Ils vivaient en bandes commandées par des chefs et combattaient pour obtenir la gloire et les richesses. Leurs attaques successives provoquèrent la chute de l’Empire romain d'Occident en 476. Ils s’installèrent sur les anciens territoires de Rome et fondèrent des royaumes.

Naissance de la société féodale

Roland, prêtant serment de fidélité à son roi Charlemagne.

L’insécurité continuait à régner. Un nouveau mode d’organisation sociale, basé sur la protection du plus faible par le plus fort, commença à se mettre en place, aboutissant au XIe siècle à la féodalité. C’est ce système ainsi que le renforcement du pouvoir de l’Église qui va organiser la vie des individus.

Déjà les chefs de guerre germaniques, très puissants, fournissaient une protection armée à leur peuple. En retour, ils exigeaient des services principalement militaires. Dans les conditions peu sûres créées par les attaques des tribus germaniques, cette protection était indispensable.

Au cours des siècles suivants, ce besoin de protection devient un impératif. Progressivement, un nouveau type de société se mit en place, reposant sur la fidélité envers le chef de guerre local très puissant, le seigneur. Chaque seigneur gouvernait un petit territoire, exerçant son autorité sur la terre et ses habitants.

La pyramide de la féodalité :

Tout au-dessus il y a le roi qui est seigneur de tout le monde et vassal de personne. Viennent ensuite les ducs et les comtes en dessous du roi mais quand même assez puissants. IL y a ensuite les châtelains et tout en dessous les chevaliers quand même plus puissants que les paysans.

> Voir aussi l'article détaillé : Féodalité

Le pouvoir et la protection des seigneurs

La vie s'organise autour du château où le seigneur règne mais offre aussi une protection aux habitants
calendrier agricole des paysans

La seigneurie est un espace agricole appartenant à un seigneur. 90 pour cent de la population sont des paysans (serf ou vilains) qui ont une vie de labeur. Le seigneur a un droit de vie ou de mort sur les paysans. C'est à dire que si il n'en aime pas un il peut le tuer sans juger équitablement. Ils pratiquent la culture céréalière, la viticulture et l'élevage. Ils ont des redevances envers le seigneur, comme les impôts, en argent ou en récoltes, les corvées, qui sont des journées de travail non payées pour le seigneur, et bien sûr le respect. La différence entre les serfs et les vilains est que les serfs ne possède rien à eux mais sont sous la protection du seigneur et ils leur appartiennent alors que les vilains sont libres et possèdent des choses à eux, même si, comme ils habitent et travaillent sur les terres du seigneur doivent lui payer des impôts. Les impôts étaient en argent mais aussi en nature. Par exemple : si un vilain a huit cochons il doit donner un cochon au seigneur.

Le village est construit autour du château et de l'église. Le château est le lieu où le seigneur exerce son pouvoir (commander, rendre la justice et protéger). L'église est le lieu de prières. Les maisons paysannes sont modestes, toit en chaume, mur en torchis et soubassement de pierre.

> Voir aussi l'article détaillé : Seigneurie

L'importance de la terre

L'Empire romain était centré autour de la mer Méditerranée. Le Moyen Âge, lui, fait entrer dans l’histoire l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui. Dans cette Europe émiettée en nombreux États, la seule unité est la religion chrétienne.

Carte de l'Europe au XIIIe siècle, divisée en nombreux royaumes, duchés, principautés, etc.
La civilisation romaine avait pour cadre principal la ville : c’était une civilisation « urbaine » ; la civilisation médiévale est pour l’essentiel « rurale ». C’est en effet à la campagne que vivent, à cette époque, neuf européens sur dix. C’est la terre qui donne le prestige et la richesse.

Rome avait inventé l'État défendant les intérêts de tous et les lois écrites ; au Moyen Âge, ce sont plutôt les liens entre les personnes qui comptent et la loi est en bonne partie une « coutume » transmise oralement.

Voir aussi

Sur Wikimini

Sites intéressants

Ouvrages de référence

  • Moyen Âge, Deremble Colette et Theis Anne, collection Dicotem, édition Fleurus, Paris, 2006 ;
  • Le Moyen Âge, Neil Morris et John Malam, collection Atlas de l’histoire, éditions Nathan, Paris, 2000 ;
  • Le Moyen Âge, Sarah Howarth, adaptation de Jean Bertrand, collection Entrez dans …, éditions GRÜND, Paris, 1993
  • Le monde médiéval, du déclin de l’Empire romain à la découverte du Nouveau monde, Mike Corbishley, adaptation de Françoise Jean, collection Le Sablier, éditions GRÜND, Paris, 1993 ;
  • Le temps des châteaux forts, collection Points forts du passé, éditions Gamma et Saint-Loup, Belgique, 1990.
  • Sans nom ni blason, Jacqueline Mirande, collection Livres de poche
Wikiboo Outils personnels