Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Comment intégrer les parents à l'école

Vu 5036 fois, avec un total de 10 Messages
Aller à : navigation, rechercher

Posteur novice
Discussions 1
Messages 2
L'intégration des parents dans le milieu scolaire est une problématique complexe, qui nécessite plusieurs entrées.

Tout d'abord, il faut définir le niveau auquel nous souhaitons intégrer les parents (niveau du sens des apprentissages, de la vie de l'école, du fonctionnement de l'institution).

Selon Maulini (2004), toute intégration des parents à l'école passe par la compréhension de tout ce qui se joue, se fait et s'apprend à l'école. Une certaine transparence du système est donc nécessaire.

Si l'on part de ce postulat, plusieurs pistes sont possibles:

1) Le dialogue et la communication sont la base d'une bonne collaboration. Il est donc important d'informer les parents des programmes, activités et objectifs d'apprentissage de leurs enfants. Pour ce faire, les réunions de parents, les entretiens individuels et les remises de portfolios ou de carnets sont des occasions opportunes. Les cahiers de vie et fourres de communications sont autant d'autres outils formels à utiliser.

2) Les projets pédagogiques, comme les semaines thématiques, le sac d'histoire, ou encore raconter une histoire dans la langue d'origine d'une famille, permettent d'impliquer les parents dans la vie de la classe et de l'école. L'avantage des projets est que les parents amènent un peu de leur savoir et culture à l'école. Ils se sentent donc partie intégrante des apprentissages des élèves et de leurs enfants.

3) L'information peut aussi passer de manière informelle, à l'accueil ou en fin de matinée/journée scolaire, lorsque certains parents viennent amener ou rechercher leurs enfants. Ces moments courts sont précieux pour certains parents à l'emploi du temps chargé ne pouvant pas être très présents lors des réunions formelles.

4) Les MITIC sont aussi des outils qu'il faut s'approprier et utiliser dans le sens d'une communication et d'un partage. Par exemple, la création d'un blog de classe, d'un journal personnalisé ou encore d'un court-métrage dont la projection se fera en public devant les parents, sont des manières de traverser cette frontière entre l'école et la réalité des parents.

5) Il est nécessaire surtout et enfin de communiquer avec les parents pas exclusivement lorsque des problèmes surgissent. De nombreux parents appréhendent les entretiens individuels car ils y voient du négatif ou des critiques face à leur enfant. Si les enseignants se donnent la peine de parler avec les parents lorsque tout va bien, avant que les problèmes arrivent, ils se feront une image différente de l'école et auront peut-être tendance à ne pas rejeter l'institution.


Cette liste n'est évidemment pas exhaustive et tout commentaire ou amélioriation proposés seront autant appréciés que bienvenus.

BIDOUM

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
Acteurs faibles
De plus, il faut être particulièrement attentifs aux acteurs faibles -parents de milieux populaires- qui se sentent souvent exclus du système scolaire car ils ne le comprennent pas.

Certaines activités d'intégrations peuvent être prévues comme des repas interculturels ou des journées classes ouvertes pour amener les parents dans l'école

Posteur novice
Discussions 0
Messages 0
Bonjour Bidoum !

Merci pour ces précieux conseils.
J'ajouterais peut être que la relation que l'on a avec des parents peut également être différenciée, et ce en tenant compte de leur compréhension de l'école. En effet, l'incompréhension du système éducatif par certaines familles peut entrainer leur désinvestissement, ce qui peut se répercuter sur l'investissement de l'élève également. Par conséquent, je pense qu'aider ces familles à décrypter ce que l'école attend d'eux permettrait d'installer un climat de confiance propice aux apprentissages de l'enfant, mais aussi d'aider ce dernier à appréhender son métier d'élève au mieux.

Post-it

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
Reflexion à l'intégration des parents dans le milieu scolaire
Votre réflexion et vos apports sur la manière d'intégrer les parents à la vie de l'école est intéressante.
L'usage des MITIC comme moyen de communication avec les parents et d'implication dans le parcours scolaire de leur enfant me semble tout à fait pertinent et innovant. Toutefois, il me semble difficilement réalisable par tous les parents. Certains préfèrent le contact face à face et d'autres n'ont pas accès à cette technologie.
Les parents peuvent également s'engager dans le parcours scolaire de leur enfant via certains lieux de parole comme le conseil d'établissement. Cela nécessite du temps et l'intérêt de la part des parents.

Martine88

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
Réponse
Cher Bidoum,
Ta réflexion est très claire et amène de bons conseils à mettre en œuvre.
J'aimerai ajouter à ta liste un élément qui peut amener à améliorer la collaboration avec les parents. Dans le cadre d'une école en REP, beaucoup de parents ne parlent pas, ou peu le français. Ce qui peut bloquer considérablement la communication famille-école. Pour cela, j'ai entendu parler que certaines écoles (encore très peu malheureusement), avaient mis en place "l'école des mamans". Il s'agit ici de proposer aux mamans des cours de français, dispensé soit à midi soit le soir et à la fin de laquelle est proposé un repas conviviale. Ce cours pourrait être dispensé aux mères, mais également aux pères d'élèves qui souhaiteraient voir s'améliorer la communication avec l'école.
Les enseignants pourraient donc proposer ces cours aux parents et se tenir régulièrement au courant afin de montrer aux parents qu'ils se soucient d'eux.
Évidemment c'est une solution qu'il faut mettre en place dans toute l'école, voire avec l'établissement, il faut donc en parler autour de soi (avec les collègues et directeurs) pour que cela soit possible dans le maximum d'école qui pourraient en avoir besoin.

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
Commentaires
Cet article est tout à fait intéressant et fournit de nombreuses pistes concernant les relations enseignants-parents.

Je pense que ces idées sont bonnes à prendre et à modifier selon notre personnalité et le degré de la classe.

En effet, je pense qu'avec une classe de jeunes élèves (1P-2P), les parents ont besoin d'être rassurés. Pour ce faire, on pourrait imaginer qu'ils puissent venir observer leur enfant à certains moments, comme lors de l'accueil en début d'années. Cela permet aussi aux élèves de voir la continuité entre sa famille et l'école. Ainsi, la socialisation et même la "scolarisation" se vivent en harmonie pour les enfants devenus élèves.

Toutefois, il me semble qu'avec une classe de 7P ou 8P, il est certes tout aussi important d'intégrer les parents, mais aussi d'accentuer sur un partenariat concernant la prise de responsabitlité de la scolarité de l'élève. En effet, ces deux dernières années se révèlent souvent cruciales avant le passage au cycle d'orientation, et la charge de travail tant scolaire qu'à domicile est fort importante. C'est pourquoi, il est primordial d'impliquer les parents dans le travail scolaire de leur enfant, en les faisant par exemple vérifier leurs devoirs, les évaluations, etc.

En somme, les parents sont de véritables partenaires pour la scolarité des enfants.

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
réponse à la réflexion
Cher Bidoum,

J'ai lu ton article que j'ai trouvé très intéressant et j'aimerais y apporter une autre entrée qui pourrait privilégier la relation entre les parents et les enseignants notamment dans les écoles en REP.

Dans certaines écoles, il existe des cours pour apprendre le français aux parents étrangers suivi ensuite d'un repas sous forme de buffet reliant ainsi les différents enseignants et les parents de manière conviviale.

Ces cours de langue est un moyen pertinent pour intégrer les familles au sein de l'école mais également dans la société en leur apportant un soutien langagier. Les parents se sentiront ainsi plus en confiance pour approcher et comprendre les normes et les codes scolaires.

D'autre part, les repas sont des moments privilégiers aux échanges entre les familles et les enseignants de manière plus informelle permettant également de découvrir différentes cultures et s'ouvrir à l'autre.

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
Commentaire
Cet article "Comment intégrer les parents à l'école" me parait tout à fait intéressant et pertinent car c'est une problématique actuelle dans les écoles, qui n'est pas toujours évidente à gérer. Les quelques pistes que nous pouvons trouver sont donc toujours bienvenues pour avoir de nouvelles idées dans sa pratique.

Après lecture de cet article, nous sommes en possession de diverses pistes pour justement savoir comment s'y prendre pour intégrer les parents au sein de l'école, pratique que l'enseignant est absolument amené à faire pour garantir des conditions positives.

Personnellement, je pense que le niveau d'intégration des parents dépend du degré dans lequel se trouve l'élève. Certes, il est important de les intégrer dans tous les degrés mais je pense par exemple, que dans la division élémentaire, ce moment de transition où l'enfant était toujours à la maison et qu'il va petit à petit être entre les mains de l'enseignante, à la place de celle de la maman, est très important. Dans ces moments-là, l'intégration des parents est aussi fondamentale.

Puis, il est important, comme il a été soulevé ci-dessus, de tenir les parents informés sur les programmes, les objectifs afin qu'ils se sentent, de cette manière-là, aussi concernés, intégrés au sein de ce milieu.

Je pense aussi pour compléter cet article, qu'il est possible aussi d'intégrer les parents de la façon suivante: en leur demandant par exemple d'effectuer des trajets pour la piscine, accompagner la classe dans certains lieux externe. Ceci vise aussi à impliquer et donc à intégrer les parents à l'école.

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
Réponse à l'article
Après avoir lu votre article, je pense que beaucoup de choses justes ont été dites. En effet, l'intégration des parents au sein de l'école est un sujet constant en tête de tout enseignant.

Néanmoins, j'aimerais apporter deux nouvelles idées dont j'ai entendues parler et que je trouve pertinentes pour traiter de ce sujet. Le première est l'existence de l'école des mamans qui permettent à des mères d'élèves scolarisés dans l'établissement en question de participer à des cours de français. Durant ces cours, ces personnes ont l'occasion de côtoyer des autres mamans d'élèves de l'école qui sont dans le même cas qu'elles. Tout en apprenant le français, elles peuvent ainsi créer des liens avec d'autres personnes du quartier. Mais surtout, cela leur permet de se rapprocher de la culture scolaire de l'institution. En effet, bien souvent, des parents d'élèves ne viennent pas aux réunions de parents par exemple car ils savent d'avance qu'ils ne vont pas comprendre ce qui sera dit durant celles-ci. Cela crée donc une barrière entre l'école et la famille. Les cours proposés par l'école des mamans a donc pour but de les intégrer davantage dans la scolarité de leur enfant par le simple fait de leur permettre d'apprendre la langue en vigueur à Genève.

A ce titre, le premier point de votre article est selon moi à nuancer en fonction du public que l'on a en face de nous lors de réunions ou d'entretiens. Il faut prévoir des dispositifs pour que les parents allophones ou non experts en français puissent comprendre en partie ce qui se dit durant ces aspects formels.

Enfin, une autre idée pour intégrer les parents à l'école serait de les investir dans des projets d'école. Récemment, j'ai vu la mise en place d'un projet de jardin potager au sein d'une école dont les parents étaient inviter à donner un peu de leur temps s'ils le pouvaient afin de faire vivre ce jardin potager. Cela crée donc un lien entre les familles et l'institution.

Voilà les quelques idées que je pouvais ajouter à votre article déjà assez fourni.

Malika
Modifié le 21.03.2014 à 12:05 par AchahbarM

Posteur novice
Discussions 0
Messages 1
Intégrer les parents dans l'école
J'ai pu testé la communication par mail avec les parents dans mon école de stage à Montréal et j'ai trouvé cela vraiment bien. Cela évite un nombre incalculable de circulaire, certains parents utilise les mails pour avertir que leur enfant est malade ou un congé par exemple, d'autres en profite pour poser des questions.
Bien sûr, cela a certaines limites: le mail ne doit pas remplacer la communication frontale. En effet, il ne faut pas oublier de rencontrer les parents afin d'établir un climat de confiance, de mettre un visage sur la personne.... De plus le fait que les parents puissent écrire en tout temps à l'enseignant peut pousser à des dérives (parent qui pose trop de question tout le temps, qui attend que l'enseignant soit sans arrêt disponible pour répondre aux mails... ) .

Posteur discret
Discussions 113
Messages 36
Bienvenue à vous les... étudiants et étudiantes de Genève... et d'ailleurs ? Et bravo pour l'article qui est né de cette problématique :

Comment intégrer les parents dans l'école -- Renommé en : Intégration des parents dans l'école

J'ai ajouté quelques commentaires dans la page de discussion de l'article :

http://fr.wikimini.org/wiki/Discussion:Int%C3%A9gration_des_parents_dans_l%27%C3%A9cole

Toi aussi tu trouves que Wikimini c'est sympa ? Ne le garde pas pour toi !


Forum >> Salle des maîtres >> Wikimini en classe


AWC 2.5.9
Wikiboo Outils personnels