Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Type de manga

« Type de manga » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
(Redirigé depuis Shônen)
Aller à : navigation, rechercher

Au delà du genre de fiction (ex: policier, science-fiction, fantastique, etc.), les mangas sont classés en type en fonction de trois critères :

  • le contenu ;
  • le format ;
  • le lectorat.

Ce dernier critère est le plus utilisé et le plus souvent utilisé pour définir un manga car la production de bande-dessinées est industrialisée au Japon : chaque semaines ou mois, les magazines / recueils publie un nouveau numéro de la taille d'un petit annuaire (400 à 500 pages) contenant les chapitres d'une vingtaine de séries. Afin de mieux se vendre, chaque magazine / recueil s'organise autour d'un lectorat et, parfois, d'un thème.

Il existe cependant des magazines / recueils basés sur le contenu mais il s'agit généralement de manga destinés à un public adulte.

Catégories basées sur le lectorat

Afin de pouvoir mieux distinguer à qui s'adresse un manga, les éditeurs japonais ont classés ceux-ci dans des magazines en fonction de l'âge et du sexe du lecteur : le kodomo manga (manga pour enfant), le shōnen manga (manga pour adolescent), le shōjo manga (manga pour adolescente), le seinen manga (manga pour homme adulte) et le josei manga (manga pour femme adulte). Chacun de ces groupes va pouvoir à son tour être découpé en fonction d'un scénario global, des valeurs mises en avant et des caractéristiques des personnages.

Kodomo manga

Le kodomo manga regroupe les bande-dessinées destinées aux enfants de 0 à 12 ans. Il est divisé en :

  • nyūyōji manga ou manga pour bébé destinés à des enfants ne sachant pas encore lire ;
  • jōji manga ou manga pour petite fille ;
  • danji manga ou manga pour petit garçon.

Beaucoup de ces mangas ne sont pas sous forme de feuilleton et ils ont très souvent un fond pédagogique. Les personnages humains sont généralement très jeunes (en primaire) afin que les lecteurs puissent s'identifier.

Beaucoup de jōji manga et de danji manga sont désigné en France comme des shōjo manga ou des shōnen manga. On peut donner comme exemple :

Shōnen manga

Le shōnen manga regroupe les bande-dessinées destinées aux adolescents de 10 à 18 ans. Il est divisé en :

  • nekketsu manga ou manga au sang bouillant.
  • pantsu shōto manga (prononciation japonaise de l'anglais pants shot) ou manga avec aperçu de culotte.
  • yonkōma manga ou manga en quatre cases. Il ne s'agit pas d'une spécificité du shōnen manga (voir plus bas).

Bien que ce soit assez rare, il arrive parfois qu'un manga change de genre entre nekketsu et pantsu shōto : par exemple Negima qui effectue sa transformation de pantsu shōto teinté de nekketsu vers nekketsu teinté pantsu shōto au alentour du tome 7. Le changement vers le yonkōma est plus fréquent, beaucoup de mangaka n'hésitant pas à ce prêter à l'exercice le temps d'un chapitre.

Nekketsu manga

Le nekketsu manga désigne un genre de manga dans lequel le "sang bouillant" des personnages va leur permettre de devenir plus fort et d'affronter des adversaires de plus en plus fort. Il y a souvent confusion entre le shōnen manga dans son ensemble et cette catégorie particulière chez nous.

Les caractéristiques généralement retrouvées dans cette catégorie sont :

  •  le héros est un jeune garçon orphelin (ou vivant séparé de ses parents) ; la recherche du père est un thème récurrent ;
  • le héros a souvent un rêve qu'il veut absolument réaliser et ce, quels que soient les obstacles ;
  • foncièrement honnête et innocent, il se révèle souvent naïf ;
  • il est doté de capacités ou pouvoirs hors normes, parfois magiques ;
  • en compagnie d'amis rencontrés durant sa quête, il lutte contre le mal ;
  • ses premiers adversaires deviennent généralement ses plus fidèles compagnons ;
  • ils participent à un tournoi ou quelque chose de semblable ;
  • lorsqu'il est sur le point de perdre ou de mourir, le héros se relève plus fort que jamais, grâce notamment à sa volonté, son « envie brûlante de gagner » (nekketsu) .

Honnêteté, esprit de groupe et dévouement à l'intérêt général sont les principales valeurs véhiculées par ces mangas. Elles mettent le jeune public japonais face au monde qui l'entoure et au responsabilité de chacun pour la bonne marche de la société.

Les thématiques généralement utilisé par ce genre sont le sport/les jeux de société, le policier/le thriller, les combats/les art martiaux, les mechas/la science-fiction, le japon médiéval ou encore le lycée.

Quelques exemples :

Il arrive parfois que la thématique change en cours de récit, par exemple Mon prof le tueur Reborn! est passé d'une thématique "lycée" avec quelques teintes de "combat" à une thématique "combat" avec de vagues teintes de "lycée".

Pantsu shōto manga

Le pantsu shōto manga désigne un genre de manga s'apparentant à la comédie romantique.

Les caractéristiques généralement retrouvées dans cette catégorie sont :

  • un héros masculin n'ayant rien pour plaire (ou très peu) ;
  • un Harem de jeunes filles toutes aussi jolies les unes que les autres ;
  • peu de seconds rôles masculin ; les quelques seconds rôles de ce type sont généralement pires que le héros ; celui-ci est ainsi mis en valeur ; parfois cependant, l'un de ces seconds rôles peut se détacher du lot pour faire de l'ombre au héros ;
  • le héros est maladroit et se retrouve par conséquent régulièrement dans des situations embarrassantes ;
  • on y voit souvent des jeunes filles en tenue légère ;
  • Une romance principale entre le héros et une des filles l'entourant se dégage de l'ensemble, mais elle se perd dans des Quiproquos rendant toute avancée impossible. La fille concernée est soit la bonne copine idéale qui ne se rend pas compte de ses sentiments, soit la fille qui fait tout pour rabaisser le pauvre héros, le maltraiter voire l'humilier, mais en réalité ne le fait que pour se cacher à elle-même ses propres sentiments.

Les quiproquos qui gérèrent le développent du récit et la finalité du récit mettent en avant l'importance de l'amour propre et de la confiance en soi dans les relations entre personnes. Malgré les situation coquines, ce genre de manga met aussi l'accent sur l'importance d'un bon comportement dans le développement d'une relation amoureuse ou, plus simplement, dans sa relation avec d'autres personnes.

Quelques exemples :

Shōjo manga

Les shôjos sont les mangas pensés pour les jeunes filles, lus à partir de 12 ans. Les shōjos racontent généralement des histoires d'amour ou de Magical Girl (super-héroïne dotée de pouvoirs magiques).

Le shōjo manga regroupe les bande-dessinées destinées aux adolescents de 10 à 18 ans. Il est divisé en :

  • magical girl manga ou manga de fille magique
  • romance manga ou manga romantique
  • yonkōma manga ou manga en quatre cases. Il ne s'agit pas d'une spécificité du shōjo manga (voir plus bas).

Magical girl manga

Romance manga

Seinen manga

Les seinens sont les mangas pensés pour les jeunes adultes, lus en général à partir de 16 ans. Ce style de manga peut, en tant que style s'adressant à un publique plus mature, se permettre d'aborder des sujets plus "critiques".

Josei manga

Les joseis sont les mangas pensés pour les jeunes lectrices adultes. Ces mangas sont penchés vers les histoires d'amour compliqués.

Catégorie basée sur le format

Yonkōma manga

Le yonkōma manga ou manga en quatre cases est un type de manga généralement humoristique basé sur son format plutôt que sur le public ciblé. Il peut être retrouvé dans les cinq types basés sur le lectorat recherché (kodomo manga, shōnen manga, shōjo manga, seinen manga et josei manga).

Comparable au comic strips états-uniens, il se compose de bande verticale de quatre cases suivant le schéma appelé kishōtenketsu :

  • la première case (Ki) met en place une situation ou reprend la situation finale du gag précédent ;
  • la seconde case (Shō) développe l'histoire ;
  • la troisième case (Ten) est le point culminant du récit avec un évènement imprévu ;
  • la dernière case (Ketsu) conclut en prenant en compte le bouleversement de la troisième case.

Ces bandes sont généralement regrouper par chapitre de vingt pages à raison de deux bandes par pages (sauf sur la première), ils sont généralement axé autour d'un thème ou d'une situation générale permettant des gags de situation ou de répétition ou bien des jeux de mots.

Quelques exemples :

Dōjinshi

One-shot

Les One-Shot sont des mangas en un seul volume et qui n'ont donc pas de suite. Ce sont souvent des yaois. La plupart des romans sont des One-Shot.

Catégories basées sur le contenu

Yaoi manga

Le yaoi est comme un "sous-type" du josei mettant en scène une histoire d'amour homosexuelle entre hommes. Généralement les Yaois sont destinés à des adolescentes de plus de 16 ans car il y a des parties assez "osées".

Yuri manga

Les yuris sont les mangas mettant en scène une histoire d'amour homosexuelle entre femmes, comme les Yaois. Ce type est considéré comme à part dans le manga.

Hentai manga

Wikiboo Outils personnels