Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Lémur catta

« Lémur catta » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
(Redirigé depuis Maki catta)
Aller à : navigation, rechercher
Wikiboo08 128x128.jpgCe terme peut avoir une autre signification.
Pour les autres définitions, lis Maki !



le Maki Catta
Le lémur catta ou maki catta appartient à la famille des Lémuriens (Lémuridés). Il est originaire de Madagascar et vit sur cette île et dans les îles Comores. Il a été classé catégorie « vulnérable » en 1990, il est considéré comme « quasi-menacé » depuis 2008.

Description

Il a une longue queue touffue, rayée de 28 anneaux dont 14 de poils blancs, mesurant 50 cm de long. Elle lui sert de signal de ralliement. Son museau est allongé. Sa tête est bicolore et possède un pelage brillant, gris teinté de brun sur le dos et plus clair sur le ventre. Son allure est féline. Il pèse 2 kilos. Les makis ont des yeux jaunes et oranges.

Alimentation

Il mange des fruits sucrés et il lèche la sève des arbres.

Reproduction

Le maki Catta porte ses petits sur le dos
Le maki catta se reproduit d’avril à juin. Il a peu de bébés qui naissent d’août à septembre.
Les petits sont « chouchoutés » par tout le groupe. La mère porte son bébé sur le ventre, puis le dos. Les petits deviennent indépendants à l’âge de 4 mois.

Mode de vie et comportement

C’est un animal diurne. Il vit dans les arbres, les rochers, au sol. Il se déplace en groupe et peut parcourir presque un kilomètre par jour. Le maki catta passe beaucoup de temps au sol, il marche et galope sur ses quatre pattes. Mais c’est aussi un excellent grimpeur. Le groupe compte en moyenne 16 makis, il est dirigé par une femelle adulte dominante. Il communique par des cris (grognement, miaulement, grincement…) et par le corps.

Menaces pesant sur l’espèce

Ses prédateurs sont la mangouste (le fossa) et le grand faucon. L’homme détruit son habitat naturel en déboisant. Il peut aussi être victime de braconnage. Des mesures de protection sont mises en place dans les réserves. Une politique de reboisement a été instaurée là où la terre risque de s’éroder avec les pluies. Le maki catta se reproduit facilement en captivité.

Sources

  • Maki, Le Robert collège, p. 852 ; Maki, Le Larousse du collège, p. 1024
  • Animaux à rayures, une bande à part. Wapiti, 05/2012, n°302, p. 20
  • Définition : maki- Dictionnaire français Larousse [en ligne]. Consulté le 19/10/2012. Disponible sur www.larousse.fr/dictionnaires
  • Maki – Encyclopédie en ligne [en ligne]. Consulté le 14/12/2012. Disponible sur http://www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/maki/184828
Wikiboo Outils personnels