Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Henri IV de France

« Henri IV de France » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Henri IV de France par le peintre flamand Frans Pourbus le Jeune
Henri IV de France est né Henri de Navarre le 13 décembre 1553 à Pau et est mort le 14 mai 1610, assassiné par le fanatique François Ravaillac, qui pensait éliminer un ennemi de l'Eglise.

Il est le premier roi de France appartenant à la dynastie des Bourbons.

Sa famille

Ses parents sont Jeanne de Navarre, reine de Navarre et Antoine de Bourbon, prince de sang. Il a quatre frères et sœurs.

Frères et sœurs

  • Henri, duc de Beaumont
  • Louis, comte de Marle
  • Madeleine
  • Catherine, duchesse d'Albret

Il a également un demi-frère prénommé Charles de Bourbon.

Biographie

Sa jeunesse

Henri IV est né à Pau, dans le château de son grand-père maternel, Henri d'Albret. Sa mère prend soin de l'instruire dans l'esprit du calvinisme. À l'avènement de Charles IX, son père le fait venir à la cour de France afin qu'il fréquente les princes de son âge. C'est l'objet d'un conflit entre ses parents. L'un désire l'instruire dans le catholicisme et l'autre dans le calvinisme.

Durant la première guerre de religion, il est placé en sureté chez Renée de France, à Montargis. En 1568, Henri IV assiste aux batailles de Jarnac, de La Roche L'Abeille et de Moncontour. Il combat pour la toute première fois à la bataille d'Arnay-le-Duc en 1570.

À la cour de France

Henri de Navarre (Henri IV) et Marguerite de Valois (1572)
En 1572, Henri succède à sa mère à la tête du royaume de Navarre et devient Henri III de Navarre. Le 18 août 1572, il est marié à Paris, à la sœur du roi Charles X, Marguerite de Valois. Ce mariage a pour mission de faire cesser les hostilités entre protestants et catholiques.

Mais comme Marguerite doit se marier devant un prêtre catholique et qu'Henri ne peut entrer dans une église en raison de sa religion, le mariage est célébré devant l'église. Il est suivi de jours de fête mais quelques jours plus tard a lieu le massacre de la Saint-Barthélemy.

Le massacre de la Saint-Barthélemy, le 24 août 1572 à Paris
Henri est épargné grâce à son statut. Il est cependant contraint de se convertir au catholicisme et il est retenu à la cour de France. Il se lie politiquement avec le frère du roi et il participe au complot de La Rochelle.

À la cour de Nérac

Après trois ans emprisonné à la cour de France, il s'évade lors d'une période particulièrement trouble le 5 février 1576. Le 13 juin, il renoue avec le protestantisme, abjure le catholicisme et rejoint la cause des Malcontents. Mais d'un esprit modéré, il s'entend mal avec son cousin, le prince de Condé qui, lui, souhaite la victoire du protestantisme.

Les protestants sont méfiants à son égard et en décembre 1576, il manque de mourir dans un piège. En 1578, la reine mère, Catherine de Médicis, lui rend visite avec Marguerite de Valois. Mais les débauches amoureuses de Henri de Bourbon ont raison du couple.

Héritier du trône de France

En 1584, le frère cadet du roi Henri III meurt et celui-ci, n'ayant pas d'enfant, décide que son successeur sera Henri de Navarre, son plus proche cousin. Il envoie donc le duc d'Epernon lui passer le message. Les deux rois se retrouvent alors au château de Plessis-lès-Tours et signent un traité. Ainsi ils deviennent alliés, mais seulement un quart des habitants du royaume reconnaissent leur futur roi en Henri de Navarre.

Voir aussi

Wikiboo Outils personnels