Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Vétérinaire

« Vétérinaire » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Un vétérinaire est une personne qui s'occupe de la santé et des maladies des animaux, c'est leur médecin. Il prévient et traite toutes les infections, blessures, malformations chez des animaux de toutes espèces. 
Vétérinaire-Injection-Chien.jpg

Le vétérinaire travaille dans un cabinet, une clinique, dans des exploitations agricoles, des zoos. Il peut aussi travailler dans des administrations.

Devenir vétérinaire

Pour être vétérinaire, il faut aimer les animaux et être capable de se couper de toute émotion qui pourrait nuire ( sentiments affectueux, dégout, etc). Il faut aussi être disponible en tout temps et diplomate, avoir le sens de l'observation, une résistance physique, de la force, de l'habileté et savoir communiquer. Il faut aussi être à l’écoute des maîtres pour savoir des détails par rapport au comportement de l’animal en question. Aussi, il faut être patient et déterminé pour trouver des maladies et leurs causes.

Formation au Québec

Pour les études, il y a trois cycles à l'université :

  • Premier cycle : 2 ans ; il dispense de la formation scientifique.
  • Deuxième cycle: 3 ans de formation pour théorie, pratique et clinique.
  • Troisième cycle : 4 ans pour voie professionnelle et voie d'étude doctorale.

En quatrième année d'université, les étudiants reçoivent les clients à l'école de médecine vétérinaire avec leur professeur. Pour les stages, il y en a un en cinquième année d'université.

Comme entraînement pour devenir vétérinaire, on peut être bénévole dans une clinique et on peut aussi faire un stage pour voir si ce métier nous plaît. Mais beaucoup rêvent de faire ce métier. À l'université, sur 500 demandes, il n'y a que 80 places !

Au Québec, les langues que le vétérinaire doit parler sont surtout le français et l’anglais.

Tâches

Les principales tâches du vétérinaire, c’est de soigner des animaux et d’assurer la vaccination, les prises de sang, les contrôles sanitaires et les interventions chirurgicales. De plus, il aide à prévenir les maladies et effectue des rendez-vous ou des examens. Il y a aussi des tâches administratives (gérer les factures et les dossiers).

Types de vétérinaire

Il y a le vétérinaire canin (animaux de compagnie), le vétérinaire rural (animaux de la ferme), le vétérinaire mixte (canin et rural) et le vétérinaire équin (chevaux).
Vétérinaire-opération.jpg

Le quotidien du vétérinaire

Lieu de travail

En général, le vétérinaire pour animaux de compagnie travaille dans une clinique en ville tandis que le vétérinaire rural devra se promener pour visiter ses animaux à soigner. Dans la clinique, il y a l’accueil, les salles de consultation, la salle d’isolation pour les animaux contagieux, la salle de lavage, la chatterie (chats), le chenil (chiens), la pharmacie, la salle de préparation pour les chirurgies, la salle de radiologie, des locaux pour le personnel, des bureaux.

Le vétérinaire travaille en équipe. Il travaille avec des assistants, des techniciens, d’autres médecins et des pharmaciens.

Habit de travail et instruments

Il porte un sarrau pour les consultations et il porte un pantalon et une chemise de médecin pour les chirurgies.

Les outils que le vétérinaire utilise sont le stéthoscope, les gants, le thermomètre, les seringues, l’ophtalmoscope, le coupe-ongles, les ciseaux, les bandages, rayon X, détartreur, instruments chirurgicaux, ordinateur, échographe, tout instrument pouvant servir à établir un diagnostic, matériel de suture, vaccins, antibiotiques.

Risques

Le métier de vétérinaire est dangereux car il y a des risques d’attraper des maladies, de se faire griffer ou mordre par les animaux qu’il traite. En plus, certains animaux peuvent avoir la rage.

Comment un vétérinaire sait-il de quoi souffre un animal ?

À part dans les contes, les animaux ne parlent pas. Le vétérinaire doit donc se débrouiller autrement pour faire son travail.

Quand il s’agit d’affections bien visibles, par exemple lorsqu’un animal s’est coincé un caillou dans une patte et qu’il boite, le diagnostic est facile. Mais, parfois, les causes de la maladie peuvent être plus complexes et le vétérinaire doit approfondir ses recherches. Il interroge alors le propriétaire sur les habitudes de l‘animal et ce qui a pu changer dans son comportement. Est-ce qu’il mange avec le même appétit ? Est-ce qu’il est nerveux ? Agressif ? Ou, au contraire, reste-t-il abattu dans un coin ? Ces indices, ou symptômes, orientent le vétérinaire dans ses recherches. Il fait également appel à de précieux outils d’analyse ou d’imagerie, comme la radiographie aux rayons X ou l’échographie, qui vont lui permettre de chercher, au-delà des apparences, ce qui ne va pas.

Références documentaires

Voir aussi

  • <a href="Liste des métiers">Liste des métiers </a>
Wikiboo Outils personnels