Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Sittelle torchepot : Différence entre versions

« Sittelle torchepot » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
(chant)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
== Caractéristiques physiques ==
 
== Caractéristiques physiques ==
Cet oiseau a le bec court et mince. Il a patte chamois. La sittelle est gris-bleu dessus et roussâtre dessus, sauf la gorge et le montons qui sont blancs.
+
Cet oiseau a le bec court et mince. Il a les pattes chamois. La sittelle est gris-bleu dessus et roussâtre dessus, sauf la gorge et le montons qui sont blancs.  
Légende: La sittelle torchepot aime se percher sur les arbres.  
 
 
== Habitat ==
 
== Habitat ==
On peut trouver la sittelle torchepot dans les forêts dans les parcs ou dans les jardins. Et elle aime beaucoup les grands arbres.
+
On peut trouver la sittelle torchepot dans les forêts, dans les parcs ou dans les jardins. Et elle aime beaucoup les grands arbres.
  
 
== Nourriture ==
 
== Nourriture ==
La sittelle torchepot se nourrit d’insectes d’araignées, des graines, de noisette, de baies, etc…
+
La sittelle torchepot se nourrit d’insectes, d’araignées, des graines, de noisettes, de baies, etc…
  
 
== chant ==
 
== chant ==
Ligne 12 : Ligne 11 :
  
 
== Références ==
 
== Références ==
Valérie Tracqui, ''Tous les oiseaux d'Europe'', Éditions Milan, 2005.
+
* Valérie Tracqui, ''Tous les oiseaux d'Europe'', Éditions Milan, 2005.
 +
* Sarah Hoggeth (dir.), ''1000 oiseaux'', Rustica Editions, 2016.
 +
* Detlef Singer, ''Quel est donc cet oiseau?'', Editions Nathan, 2016.
  
 
[[Catégorie:Animaux]]
 
[[Catégorie:Animaux]]

Version du 4 décembre 2019 à 21:55

Caractéristiques physiques

Cet oiseau a le bec court et mince. Il a les pattes chamois. La sittelle est gris-bleu dessus et roussâtre dessus, sauf la gorge et le montons qui sont blancs.

Habitat

On peut trouver la sittelle torchepot dans les forêts, dans les parcs ou dans les jardins. Et elle aime beaucoup les grands arbres.

Nourriture

La sittelle torchepot se nourrit d’insectes, d’araignées, des graines, de noisettes, de baies, etc…

chant

Voici un exemple du chant de la sittelle: tuituituitui... viuviuviu ou vivivivivi et aussi tvèt. Vous pouvez l'écouter ici.

Références

  • Valérie Tracqui, Tous les oiseaux d'Europe, Éditions Milan, 2005.
  • Sarah Hoggeth (dir.), 1000 oiseaux, Rustica Editions, 2016.
  • Detlef Singer, Quel est donc cet oiseau?, Editions Nathan, 2016.
Wikiboo Outils personnels