Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Seigneurie : Différence entre versions

« Seigneurie » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
Au [[Moyen Âge|Moyen Âge]], mais aussi à l'[[Époque moderne|époque moderne]], la '''seigneurie''' est un ensemble de terres que possède ou tient en [[Fief|fief]] un '''seigneur'''.
+
[[Image:Château_de_Chillon-Chateau_de_Chillon-Château_fort.jpg|thumb|right|Au Moyen Âge, le seigneur vivait généralement avec sa famille dans un château-fort, au milieu de ses terres]]Au [[Moyen Âge|Moyen Âge]], mais aussi à l'[[Époque moderne|époque moderne]], la '''seigneurie''' est un ensemble de terres que possède ou tient en [[Fief|fief]] un '''seigneur'''.
   
 
== Moyen Âge<br> ==
 
== Moyen Âge<br> ==
Ligne 33 : Ligne 33 :
 
== Époque moderne ==
 
== Époque moderne ==
   
À compléter...
+
À compléter...
   
 
== Références<br> ==
 
== Références<br> ==

Version du 11 novembre 2010 à 01:40

Au Moyen Âge, le seigneur vivait généralement avec sa famille dans un château-fort, au milieu de ses terres
Au Moyen Âge, mais aussi à l'époque moderne, la seigneurie est un ensemble de terres que possède ou tient en fief un seigneur.

Moyen Âge

Le seigneur au Moyen Âge

Le seigneur peut être une personne noble, mais parfois aussi un évêché ou un monastère.

Le seigneur est le plus souvent un guerrier professionnel entretenu par les habitants de ses domaines. Il mène une vie active et brutale. Ses occupations principales sont la guerre, la chasse et les tournois dangereux.

Dès l'âge de sept ans, il apprend l'art de l'équitation, le maniement des armes apprend à secourir les non-combattants. Écuyer vers 12 ans, il recevra ses armes de chevalier entre 16 et 18 ans, lors de la cérémonie de l'adoubement.

Le seigneur a le droit de prendre l'argent, ou des paiements en nature (poules, œufs, porcs).

Les serfs ont des obligations à l'égard du seigneur qui sont plus lourdes, surtout les corvées « de bras» dans la réserve. S'ils se marient hors de la seigneurie, ils doivent payer un droit de « formariage » et à leur mort, le seigneur a un droit d'exiger une « mainmorte » (droit de successions).

Les habitants de la seigneurie sont tous assujettis à des taxes dont le seigneur a le monopole, sur l'utilisation obligatoire du four, du moulin et du pressoir du domaine. Le seigneur détient des droits de justice sur tous les vilains (=habitants de la seigneurie).

La seigneurie au Moyen Âge

La seigneurie fut créée parce que la violence et l'insécurité régnait. Alors les paysans se sont mis sous la protection de leur seigneur. Ce dernier, en échange, imposa des droits et des exigences.

La seigneurie est donc le domaine exploité par le seigneur. Il y impose des droits aux habitants. Le domaine se compose d'une réserve que le seigneur garde pour sa subsistance personnelle et celle de sa famille et les tenures qu’il confie à ses paysans en échange de redevances et de corvées.

Le seigneur a le droit de recevoir des cens (comme loyer de sa terre occupée ) et un payement en nature, le droit d'exiger la justice et le droit de chasse.

Les personnes qui composent la seigneurie sont :

  • le seigneur ;
  • les tenanciers libres (ce sont des paysans) ;
  • les serfs (ce sont des paysans qui ne sont pas totalement libres).

Époque moderne

À compléter...

Références

  • BOUTON , BRUNEEL, HELLIN, SKINKEL, SPRUYT, Histoire 2° : Les mondes celtes, étrusques et romains ; Le haut Moyen Age ; L’Occident médiéval jusqu’au XIIIe s., Labor, Bruxelles, 1994
  • DUCHET-SUCHAUX et PASTOREAU, Les châteaux forts, Hachette livre, Paris, 1994
  • GALLOY et HAYT, Le Moyen Age jusqu’au XIVe siècle, De Boeck et Wesmael, Bruxelles, 1996
  • LANGLEY, Vivre au Moyen Age, Gallimard, Paris, 1996
Wikiboo Outils personnels