Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Pollution de l'air

« Pollution de l'air » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher

La pollution de l'air, aussi appelé pollution atmosphérique ou pollution aérienne, est un type de pollution qui altère la qualité de l'air et nuit à la santé des êtres vivants.

Principaux polluants

Une centrale nucléaire
On distingue deux sources de pollution de l'air :
  • les polluants liés aux activités humaines (véhicules, industrie, chauffage, etc.)
  • Les volcans sont des polluants naturels.
    les polluants naturels (volcanisme, érosion, etc.)

Exemples de polluants

  • L'ozone : C'est un gaz à effet de serre qui provient d'une réaction chimique provoquée par la lumière du soleil et se développe plus facilement en temps de chaleur. Il agresse les muqueuses respiratoires, il entraîne des irritations du nez, de la gorge, mais aussi des essouflements et des toux.
  • Le monoxyde de carbone : C'est un gaz dangereux. Il empêche le transport de dyoxigène dans l'organisme en se fixant aux hémoglobines et conduit souvent a des intoxications.
  • Le dyoxide de soufre : Il provient essentiellement de la combustion du charbon et du fuel, comme dans les systèmes de chauffage, les transports, les industries, la métallurgie mais aussi des marécages, des océans et du volcanisme (déchets naturels). C'est un agent irritant des systèmes respiratoires.
  • Les particules en suspention : Ce sont les poussières (érosion, volcanisme ), le pollen, etc. Elles pénètrent dans les poumons et provoquent des allergies, des difficultés respiratoires mais aussi des lésions pouvant entraîner des cancers.
  • les métaux lourds : le plomb, le cadmium, le mercure, l'arsenic, le chrome et le nickel.
  • les polluants organiques persistants : substances organiques possédant des caractéristiques toxiques.

Mesure de la pollution de l'air

La pollution est définie par une échelle de plusieurs niveaux. Ce qu'on appelle un pic de pollution est une forte variation, à la hausse, de la pollution ambiante à un instant donné.

Impact sur la santé humaine

Appareil respiratoire humain
La pollution de l'air abime les cavités nasales, la gorge, les poumons, les bronches et les alvéoles pulmonaires. En effet, lors de l'inspiration, les gaz nocifs provoquent des maladies en pénétrant dans les poumons (irritations, cancers, asphixie, toux, asthme, etc.).

Maladies provoquées

A court terme, la pollution de l'air provoque des gênes respitoires, de la toux, des maux de gorge, des maux de tête et des irritations des yeux.

Elle peut déclencher des crises d'asthme ou diminuer la capacité respiratoire chez l'enfant.

Elle provoque des maladies cardio-vasculaires tels que l'infarctus du myocarde, l'angine de poitrine, les troubles du rythme cardiaque et le cancer du poumon.

Preuves scientifiques

Il existe une relation entre les maladies respiratoires et les polluants présents dans l'air. En 2007, aux Pays-Bas, une étude a donné ce résultat : la pollution automobile favorise les infections respiratoires, les signes d'asthme et d'allergies sur les jeunes enfants.

Lexique

  • Maladies cardio-vasculaires : les maladies qui concernent le coeur et la circulation sanguine.
  • Infarctus du myocarde :c'est la mort d'une partie d'un organe suite à une irrigation sanguine insuffisante. Pour l'infarctus du myocarde c'est lorsqu'une thrombose (obstruction d'un vaisseau sanguin) se forme dans une artère irriguant le muscle cardiaque et donc une partie du coeur ne reçoit plus de sang et meurt.
  • Angine de poitrine : On parle d'angine de poitrine quand le coeur reçoit trop peu de sang et donc d'oxygène à cause de rétrécissements des artères.
Wikiboo Outils personnels