Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Jardins suspendus de Babylone

« Jardins suspendus de Babylone » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Révision datée du 17 juin 2012 à 18:48 par Jereemy (Lui parler | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Les jardins suspendus de Babylone, gravure du XVIe siècle de Martin Heemskerck.
Les jardins suspendus de Babylone sont l'une des sept merveilles du monde.

Ils ont été construits en Mésopotamie, près du fleuve Euphrate, vers 600 av J.C., dans la ville de Babylone qui était une superbe et très puissante cité. Cet emplacement correspond à l'Irak actuel.

Les jardins ont été commandés par le roi Nabuchodonosor II (604-562 av. J.-C.), fils et successeur de Nabuchodonosor Ier.

Une incroyable légende

La légende grecque attribue les jardins suspendus à Sémiramis, mais Sémiramis n'est qu'un mythe. Les chercheurs pensent que le roi Nabuchodonosor II les aurait fait construire comme lieu de promenade, mais surtout pour sa femme, la reine Amytis, malheureuse dans son royaume désertique sans vie et sans verdure. Pour cela, il fit planter dans les jardins des fleurs et des arbres comme les aloès, figuiers, cyprès, palmiers, dattiers, ébènes, vignes, grenadiers, cèdres, saules, et autres plantations. Ceci rappelait à la reine les montagnes de Mèdes en Iran.

Une architecture technique

Les jardins avaient une structure intérieure en pierre et une structure extérieure constituée de végétation luxuriante. Ils étaient en forme de pyramide de 123,2 m de côté et 7 m d'épaisseur pour les murs. Les jardins paraissaient suspendus grâce aux cinq terrasses soutenues par des voûtes et des piliers de brique. Pour relier les terrasses les unes aux autres, ils avaient construit des escaliers de marbre. Un système de machines permettait de remonter l'eau venant du fleuve Euphrate aux cinq terrasses.

Références

Wikiboo Outils personnels