Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

Jacques Mesrine : Différence entre versions

« Jacques Mesrine » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
 
(2 révisions intermédiaires par un autre utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
== &nbsp; &nbsp;<br><u></u>Introduction &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;  ==
+
'''Jacques Mesrine''' était un criminel et un braqueur français connu pour ses [[Évasion|évasions]]. Il a été déclaré ennemi public numéro un en France.
  
<u></u>Jacques Mesrine était un criminel et un braqueur Français connu pour ses évasions.<br>
+
== Noms  ==
  
Il est appelé - Jacques-René Merine par ses amis.<br>&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; - Jacques-René Mesrine par les policiers.<br>Ses surnoms sont -" [http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Mesrine L'homme aux 1000 visages] ".&nbsp;<br>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; - le "''Robin des bois Français"''<br>
+
Il est appelé  
&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; - "Le grand" par lui-même
 
  
&nbsp; Il a été déclaré ennemi public numéro un en France.<br>
+
*Jacques-René Merine par ses amis
 +
*Jacques-René Mesrine par les policiers
  
=== Biographie[[Image:Homme-aux-cent-visages-jpg.jpg|thumb|right]] ===
+
== Surnoms ==
  
Il est né le 28 décembre 1936 le jour de la fête des Saints-innocent à Clichy-la-Garenne, ses parents souhaitaient le voir faire des études à l'école du H.E.C " Hautes Etudes Commerciales".&nbsp;En 1955,il se marie avec Lydia de Souza.<br>Un an plus tard, il part pour la guerre d'Algérie comme parachutiste-commando.Il reçoit une médaille par le Général de Gaulle de la Croix. En 1959, il reçoit le certificat de bonne conduite.<br>Puis il divorce et vit de braquages.<br>
+
Ses surnoms sont
  
=== Ses braquages et ses arrestations  ===
+
*" [http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Mesrine L'homme aux 1000 visages] " <br>
 +
*le "''Robin des bois Français"''
 +
*"Le grand" par lui-même
  
-Le 21 août 1972 il est jugé et condamné à 10 ans de prisons mais il s'évade avec cinq autres détenus.<br>-Le 26 août 1972 Mesrine et [http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Mesrine Mercier] braque une banque et vol 26 milles dollard Canadiens.<br>-Le 28 août 1972 un autre braquage de banque.<br>-Le 3 septembre 1972 il attaque le pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul et blesse &nbsp;deux policiers.<br>-Le 10 septembre Mesrine et Mercier tuent deux gardes forestier au Québec.<br>
+
== Biographie[[Image:Homme-aux-cent-visages-jpg.jpg|thumb|right]]  ==
  
=== La fin pour Jacques Mesrine  ===
+
Il est né le 28 décembre 1936 - le jour de la fête de la Saint-Innocent - à Clichy-la-Garenne. Ses parents souhaitaient le voir faire des études à H.E.C. "Hautes Études Commerciales".
  
Fin octobre 1979 , l'appartement de Mesrine est localisé. Un détective du nom de Mireille Balestrazzi dirigea la "chasse" à Mesrine.&nbsp;<br>Grâce à cette localisation Mesrine a été trouvé puis tué de vingt-et-une balles. Dix-huit balles l'atteignent au torse et pour être sur que Mesrine soit bien mort,un agent lui tire une balle dans la tête&nbsp;à la porte de Clignancourt à Paris.<br>
+
En 1955, il se marie avec Lydia de Souza. Un an plus tard, il part pour la guerre d'Algérie comme parachutiste-commando. Il reçoit une médaille par le Général de Gaulle&nbsp;: la Croix de la valeur militaire. En 1959, il reçoit le certificat de bonne conduite. Puis il divorce et vit de braquages.  
  
<br>
+
== Ses braquages et ses arrestations  ==
 +
 
 +
*Le 21 août 1972 il est jugé et condamné à 10 ans de prison mais il s'évade avec cinq autres détenus.
 +
*Le 26 août 1972 Mesrine et [http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Mesrine Mercier] braquent une banque et volent 26 mille dollard canadiens.
 +
*Le 28 août 1972 un autre braquage de banque.
 +
*Le 3 septembre 1972 il attaque le pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul et blesse deux policiers.
 +
*Le 10 septembre Mesrine et Mercier tuent deux gardes forestier au Québec.
 +
 
 +
== La fin pour Jacques Mesrine  ==
 +
 
 +
Fin octobre 1979, l'appartement de Mesrine est localisé. Un détective du nom de Mireille Balestrazzi dirigea la "chasse" à Mesrine. Grâce à cette localisation, Mesrine a été trouvé puis tué de vingt-et-une balles. Dix-huit balles l'atteignent au torse et pour être certain que Mesrine soit bien mort, un agent lui tire une balle dans la tête à la porte de Clignancourt à Paris.
  
 
== Liens externes  ==
 
== Liens externes  ==
Ligne 27 : Ligne 39 :
 
*http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Mesrine  
 
*http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Mesrine  
 
*http://www.youtube.com/watch?v=DWZVj7g4JyE<br><br>
 
*http://www.youtube.com/watch?v=DWZVj7g4JyE<br><br>
 +
 +
[[Catégorie:Vie_en_société]]

Version actuelle datée du 15 mars 2013 à 23:18

Jacques Mesrine était un criminel et un braqueur français connu pour ses évasions. Il a été déclaré ennemi public numéro un en France.

Noms

Il est appelé

  • Jacques-René Merine par ses amis
  • Jacques-René Mesrine par les policiers

Surnoms

Ses surnoms sont

Biographie
Homme-aux-cent-visages-jpg.jpg

Il est né le 28 décembre 1936 - le jour de la fête de la Saint-Innocent - à Clichy-la-Garenne. Ses parents souhaitaient le voir faire des études à H.E.C. "Hautes Études Commerciales".

En 1955, il se marie avec Lydia de Souza. Un an plus tard, il part pour la guerre d'Algérie comme parachutiste-commando. Il reçoit une médaille par le Général de Gaulle : la Croix de la valeur militaire. En 1959, il reçoit le certificat de bonne conduite. Puis il divorce et vit de braquages.

Ses braquages et ses arrestations

  • Le 21 août 1972 il est jugé et condamné à 10 ans de prison mais il s'évade avec cinq autres détenus.
  • Le 26 août 1972 Mesrine et Mercier braquent une banque et volent 26 mille dollard canadiens.
  • Le 28 août 1972 un autre braquage de banque.
  • Le 3 septembre 1972 il attaque le pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul et blesse deux policiers.
  • Le 10 septembre Mesrine et Mercier tuent deux gardes forestier au Québec.

La fin pour Jacques Mesrine

Fin octobre 1979, l'appartement de Mesrine est localisé. Un détective du nom de Mireille Balestrazzi dirigea la "chasse" à Mesrine. Grâce à cette localisation, Mesrine a été trouvé puis tué de vingt-et-une balles. Dix-huit balles l'atteignent au torse et pour être certain que Mesrine soit bien mort, un agent lui tire une balle dans la tête à la porte de Clignancourt à Paris.

Liens externes

Wikiboo Outils personnels