Inscris-toi pour écrire dans l'encyclopédie Wikimini!

École : Différence entre versions

« École » défini et expliqué aux enfants par les enfants.
Aller à : navigation, rechercher
(Aucun)
 
(9 révisions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Une '''école''' est un établissement chargé de donner un [[Enseignement|enseignement]] à plusieurs individus, qu'il s'agisse d'[[Enfant|enfants]], d'[[Adolescent|adolescents]] ou même d'[[Adulte|adultes]].
 
Une '''école''' est un établissement chargé de donner un [[Enseignement|enseignement]] à plusieurs individus, qu'il s'agisse d'[[Enfant|enfants]], d'[[Adolescent|adolescents]] ou même d'[[Adulte|adultes]].
   
On y apprend beaucoup de choses, on s'amuse aussi, et parfois on déteste ça! on y va pour [[Apprentissage|apprendre]] des choses et avoir plus tard un [[Métier|métier]]. en France l'école n'ait pas obligatoire, c'est [[Éducation|l'éducation]].(ou instruction) on peut avoir un métier sans avoir était a l'école.
+
On y apprend beaucoup de choses, on s'amuse aussi, et parfois on déteste ça&nbsp;! Mais c'est important d'y aller, pour [[Apprentissage|apprendre]] des choses et avoir plus tard un [[Métier|métier]]. <br>
 
== L'école d'autrefois ==
 
Au début du XXe siècle, l’école était obligatoire de six ans à douze ans. Les élèves travaillaient 30 heures par semaine. Les vacances scolaires n’excédaient pas un mois à la fin du XIXe siècle. Les jours de repos étaient le jeudi et le dimanche. Les filles et les garçons étaient dans des écoles séparées. Les garçons portaient des culottes courtes, de longues chaussettes et des blouses grises. Quant aux filles, elles s’habillaient en blouses de couleurs et en grandes chaussettes également. Au lieu des grandes tables des années 1800, les enfants du XIXe siècle étaient installés sur des tables-bancs adaptés à leur taille. Face à eux se dressait sur l’estrade le bureau de l’instituteur.
 
[[File:Ecoleautrefois.JPEG|thumb|L'école d'autrefois]]
 
 
On étudiait les mathématiques (arithmétique), le français (grammaire), l’histoire et la morale. Il y avait des cours de sports pour les garçons et de travaux manuels pour les filles. Les élèves écrivaient sur des ardoises avec des craies mais très souvent aussi sur des cahiers à la plume. Ils marchaient en général plusieurs kilomètres pour se rendre à l’école. Cette dernière affichait des règles très strictes dans ses couloirs destinés aux élèves. Vers douze et treize ans, les enfants passaient un examen nommé le certificat d’étude.
 
 
== La vie quotidienne à l’école maintenant ==
 
L’école commence à 9h. Il y a une pause à midi et demi et on reprend à 13h50 jusqu’à 16h10. Les jours d’école sont lundi, mardi, mercredi matin, jeudi matin et vendredi.
 
 
Les enfants vont à l’école à partir de 3 ans. tout-fois, l'éducation n'ait obligatoire qu'a partir de 6 ans.
 
 
On travaille le français : orthographe, conjugaison, grammaire et vocabulaire.
 
On apprend les mathématiques : calcul, numération, OGD (Organisation et gestion des Données) et résolution de problèmes. On peut aussi faire du sport.
 
 
On travaille en classe et aussi en dehors de la classe.
 
Par exemple : le théâtre, la médiathèque, un collège et le cinéma.
 
 
On utilise des stylos, on utilise des tableaux blancs électroniques, les élèves mettent les habits qu’ils veulent.
 
   
 
== [[École maternelle|École maternelle]] et [[École enfantine|enfantine]] ==
 
== [[École maternelle|École maternelle]] et [[École enfantine|enfantine]] ==
Ligne 51 : Ligne 32 :
   
 
À l'université, il y a parfois des cours avec plus d'une centaine d'étudiants (comme sur la photo). Mais, il y a aussi des cours avec seulement une dizaine d'étudiants. Cela dépend des matières.
 
À l'université, il y a parfois des cours avec plus d'une centaine d'étudiants (comme sur la photo). Mais, il y a aussi des cours avec seulement une dizaine d'étudiants. Cela dépend des matières.
Les écoles peuvent être obligatoires ou facultatives, selon les pays, durant un temps plus ou moins long. Dans presque tous les pays (la France ou les États-Unis par exemple), ce n'est pas l'école qui est obligatoire, mais l'instruction des enfants. Dès lors, des parents peuvent décider d'instruire eux-mêmes leurs enfants à la maison ou de les confier à des écoles de leur choix. En France, on impose que, en fin de cursus, les enfants aient acquis un ensemble de compétences définies par décret (article L.131-10 du Code de l’éducation) [1].
 
 
L'âge de début d'instruction obligatoire se situe généralement aux alentours de 6 ans. Cependant, à partir de la rentrée 2019 l'instruction obligatoire se fera dès l'âge de 3 ans comme l'a annoncé le président Emmanuel Macron le 27 mars 2018[2]. (6 ans au Canada et en France, 7 ans en Finlande).
 
 
L'âge de fin d'obligation d'instruction est nettement plus disparate, variant de 9 ans en Chine populaire à 16 ans dans beaucoup de pays occidentaux ; il dépend essentiellement des moyens financiers que le pays peut ou veut consacrer à l'éducation de sa jeunesse.
 
 
Bien qu'une augmentation notable ait été enregistrée dans de nombreux pays, il était constaté en 2000, lors du Forum mondial sur l'éducation de Dakar, que plus de 113 millions d'enfants — surtout des filles — ne recevaient pas d'éducation primaire. Les délégués de 181 pays de ce forum se sont donc engagés à faire en sorte que d'ici 2015 tous les enfants, notamment les filles et les enfants en difficulté et appartenant aux minorités ethniques, aient la possibilité d'accéder à un enseignement primaire obligatoire et gratuit de qualité et de le suivre jusqu'à son terme.
 
 
Financement des établissements scolaires
 
La plupart des États modernes considèrent comme de leur devoir de fournir au moins une éducation de base aux enfants de leurs citoyens. Pour cette raison, beaucoup d'écoles sont possédées et leur enseignement financé par les États.
 
 
De nombreux pays possèdent un réseau d'écoles privées ou dites « spéciales », qui utilisent une démarche d'apprentissage qui leur est propre. Elles sont généralement indépendantes de celles du gouvernement, financées par les frais de scolarité versées par les familles dont les enfants fréquentent ces écoles privées. Cependant, de telles écoles reçoivent parfois également un soutien financier des gouvernements. Beaucoup d'écoles privées sont affiliées à une religion ; celles-ci sont connues en tant qu'écoles confesLes écoles peuvent être obligatoires ou facultatives, selon les pays, durant un temps plus ou moins long. Dans presque tous les pays (la France ou les États-Unis par exemple), ce n'est pas l'école qui est obligatoire, mais l'instruction des enfants. Dès lors, des parents peuvent décider d'instruire eux-mêmes leurs enfants à la maison ou de les confier à des écoles de leur choix. En France, on impose que, en fin de cursus, les enfants aient acquis un ensemble de compétences définies par décret (article L.131-10 du Code de l’éducation) [1].
 
 
L'âge de début d'instruction obligatoire se situe généralement aux alentours de 6 ans. Cependant, à partir de la rentrée 2019 l'instruction obligatoire se fera dès l'âge de 3 ans comme l'a annoncé le président Emmanuel Macron le 27 mars 2018[2]. (6 ans au Canada et en France, 7 ans en Finlande).
 
 
L'âge de fin d'obligation d'instruction est nettement plus disparate, variant de 9 ans en Chine populaire à 16 ans dans beaucoup de pays occidentaux ; il dépend essentiellement des moyens financiers que le pays peut ou veut consacrer à l'éducation de sa jeunesse.
 
   
  +
== Voir aussi ==
Bien qu'une augmentation notable ait été enregistrée dans de nombreux pays, il était constaté en 2000, lors du Forum mondial sur l'éducation de Dakar, que plus de 113 millions d'enfants — surtout des filles — ne recevaient pas d'éducation primaire. Les délégués de 181 pays de ce forum se sont donc engagés à faire en sorte que d'ici 2015 tous les enfants, notamment les filles et les enfants en difficulté et appartenant aux minorités ethniques, aient la possibilité d'accéder à un enseignement primaire obligatoire et gratuit de qualité et de le suivre jusqu'à son terme.
 
   
  +
*[[Éducation]]
Financement des établissements scolaires
 
  +
*[[Liste des systèmes éducatifs par pays]]
La plupart des États modernes considèrent comme de leur devoir de fournir au moins une éducation de base aux enfants de leurs citoyens. Pour cette raison, beaucoup d'écoles sont possédées et leur enseignement financé par les États.
 
   
  +
[[Catégorie:Éducation_et_pédagogie]]
De nombreux pays possèdent un réseau d'écoles privées ou dites « spéciales », qui utilisent une démarche d'apprentissage qui leur est propre. Elles sont généralement indépendantes de celles du gouvernement, financées par les frais de scolarité versées par les familles dont les enfants fréquentent ces écoles privées. Cependant, de telles écoles reçoivent parfois également un soutien financier des gouvernements. Beaucoup d'écoles privées sont affiliées à une religion ; celles-ci sont connues en tant qu'écoles confessionnelles.
 

Version actuelle datée du 18 mai 2020 à 00:52

Une école est un établissement chargé de donner un enseignement à plusieurs individus, qu'il s'agisse d'enfants, d'adolescents ou même d'adultes.

On y apprend beaucoup de choses, on s'amuse aussi, et parfois on déteste ça ! Mais c'est important d'y aller, pour apprendre des choses et avoir plus tard un métier.

École maternelle et enfantine

Un coin lecture dans une classe d'école enfantine
Jusqu'à trois ans, il y a parfois la crèche où l'on fait des jeux, plutôt éducatifs.

De trois a six ans - mais cela dépend des pays - c'est l'école maternelle où l'on apprend les premières lettres, les premiers chiffres et où on se familiarise avec l'école.

École primaire

Salle de classe dans une école primaire occidentale
On y apprend plein de choses, mais les matières varient en fonction des pays dans lesquels on vit. En voici quelques exemples : mathématiques, français, anglais, anglais, science, histoire, géographie, etc.

Parfois, il y a un(e) ou plusieurs maître(s) ou maîtresse(s) pour une même classe. Il y a des écoles avec des projets particuliers où on accorde plus d'importance à un sujet.

Ex: à l'école Fernand-Seguin à Montréal: la science.

École secondaire

Une classe de l'enseignement secondaire au Sierra Leone (Afrique)
L'école secondaire se situe entre l'école primaire et l'université.

En principe, il faut changer de salle à chaque cours. On n'a plus une unique maîtresse ou un unique maître. Il faut appeler les professeurs "Madame" ou "Monsieur". Il y a plus de matières, donc plus de devoirs, de contrôles, etc.

France

En France, l'école secondaire correspond au collège puis au lycée.

Université

Un cours d'économie dans l'université de Baruch (New York)
L’université, c'est l'école après le lycée (appelé aussi collège en Suisse). On y approfondit une matière qu’on aime bien et dont on veut faire plus tard son métier.

À l'université, il y a parfois des cours avec plus d'une centaine d'étudiants (comme sur la photo). Mais, il y a aussi des cours avec seulement une dizaine d'étudiants. Cela dépend des matières.

Voir aussi

Wikiboo Outils personnels