Déjà 14 000 articles !

Matsuo Bashō

« Matsuo Bashō » défini et expliqué aux enfants par les enfants.

Matsuo Bashō
Matsuo Bashō
Matsuo Bashō est un poète japonais, né en 1644 à Iga-Ueno et mort en 1694 à Ōsaka, durant l'époque "Edo" (17ème siècle). Il est l'une de figures majeures de la poésie classique japonaise.

Ses vrais noms étaient Munefusa Matsuo (nom d'adulte) et Kinsaku Matsuo (nom d'enfance).
Il a été surnommé Bashô, ce qui signifie "bananier" en japonais car on lui a offert un bananier qu'il avait planté dans son jardin.

Sommaire

modifier Biographie

Basho est né en 1644 près de Kyōto dans une famille noble: son père était samouraï (chevalier japonais). Suite à la mort de son meilleur ami, il devient moine bouddhiste zen. Sa vie est dès lors faite de pauvreté, d'amitiés littéraires et de voyages.

Il fonde son école de poésie à Edo (ancien nom de Tokyo) et devient "maitre Bashô ".Lors d'un grand incendie sa maison est entièrement detruite . Désormais , il parcourt tout le Japon pour enseigner le haiku. Il veut faire découvrir les haikus au monde entier: pas seulement les lettrés mais aussi les enfants, les marchands, les paysans, mêmes les brigands. Lors d'un dernier voyage, il tombe malade. Il meurt le 28 novembre 1694.   



modifier Œuvre

Bashō a imposé l'art du haïku, une forme poétique très codifiée d'origine japonaise.


Ses poèmes parlent de la nature et donnent une impression de légèreté. Il s'inspire de ses voyages pour écrire.

Il enseigne l'art d'alléger le sérieux. Les Japonais disent "karumi".


Voici deux exemples d'haïku :

Traduction en français Texte original en japonais

La cloche se tait
parfum de fleur en écho
klmouikutr-djyujrtj
ah! quelle soirée

kane kiete
hana no ka wa
yûbe kana

Traduction en français Texte original en japonais

Les fleurs de quel arbre
impossible de savoir
mais un tel parfum!

nan no ki no
kana towa shirazu
nioi kana


Il a écrit 2000 haïkus.

modifier Voir aussi


modifier Sources



Matsuo Bashō sur le web
À propos de cette fonction

Wikiboo
 Outils personnels